Retour au site Crédit Agricole
Blog / LOGEMENT

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Tempêtes : comment anticiper ?

25 nov
Tempêtes : comment anticiper ?
LOGEMENT

Novembre 2014

Xynthia, Klaus, Lothar, Martin… Ce sont les noms des plus grandes tempêtes qui ont affecté l’Europe occidentale et la France ces 20 dernières années. Mais contrairement à d’autres phénomènes naturels, les tempêtes peuvent être anticipées, donc annoncées par les services météorologiques. Nos conseils pour prévenir les risques et être bien indemnisé.

8 bons réflexes pour limiter les dégâts de tempêtes

  • Fermer toutes les issues de votre logement : portes, volets et fenêtres bien sûr ;
  • en l’absence de volets, calfeutrer de l’intérieur toutes les fenêtres, même les plus petites, pour endiguer les éclats de verre éventuels et protéger l’habitation du vent puis de l’action de l’eau ;
  • ranger le sous-sol et surélever, si possible, les appareils électriques (congélateur…) la chaudière et les meubles fragiles ;
  • pour limiter les inondations, notamment pour les habitations en bordure de rivière ou de mer, des batardeaux peuvent être placés devant les ouvertures ;
  • pour limiter les risques d’endommagement, les objets, y compris lourds (chaises, ustensiles, outils…) doivent être rassemblés ou attachés afin de ne pas devenir « dérivables » ;
  • penser à ranger et fermer les produits potentiellement dangereux (bouteilles de white spirit, flacons d’esprit de sel ou acide chlorhydrique…) qui peuvent créer une pollution de longue durée s’ils se répandent ;
  • à défaut de pouvoir être abrités, tous les équipements extérieurs doivent être lestés, et tous les véhicules à moteur remisés dans un garage ;
  • peu de temps avant le passage prévu de la tempête, couper l’alimentation électrique générale et respecter les consignes éventuellement transmises par la municipalité (regroupement de la population en lieu sûr…).

Indemnisation tempête : ce qu’il faut savoir

Tous les contrats d’assurance habitation comportent une garantie qui prend en charge les dégâts occasionnés par une tempête : elle joue lorsque des vents violents (plus de 100km/h par exemple) causent des dégâts à des bâtiments de bonne construction. Bien qu’indépendante, cette garantie est souvent confondue avec celle qui couvre les catastrophes naturelles.

Pour être indemnisé, il faut effectuer sa déclaration de sinistre dans les 5 jours (par lettre recommandée avec avis de réception de préférence) : si le logement est inhabitable, tout ou partie des frais de relogement peuvent être pris en charge.

Dans tous les cas, il est recommandé de prendre des photos qui attesteront des dégâts et de leur importance. En accord avec l’assureur, il est enfin indispensable de prendre des mesures de sauvegarde pour éviter l’aggravation des dommages (faire bâcher la toiture endommagée, abattre d’un arbre qui menace de tomber…).

En savoir plus :

Uni-éditions/MIG – décembre 2014