A l’école, comment éduquer et protéger vos enfants contre le harcèlement ?

Une nouvelle forme de harcèlement se répand dans les cours d’école, via les réseaux sociaux : le cyber harcèlement. Ce phénomène est loin d’être négligeable et concerne les enfants dès qu’ils possèdent un téléphone portable. Comment l’identifier et aider vos enfants à s’en protéger ? Nos conseils pour une rentrée sereine.

Qu’est-ce que le cyber harcèlement ?

Selon une étude de l’Education nationale , un collégien sur cinq est confronté au cyber harcèlement. Le cyber harcèlement résulte d’une agression intentionnelle commise par une personne ou par un groupe de personnes à l’encontre d’une ou plusieurs victimes. Par l’intermédiaire d’Internet ou des réseaux sociaux, le cyber harcèlement s’appuie sur des messages injurieux à répétition, des insultes, des menaces, des intimidations psychologiques ou l’instauration d’un rapport de force et de domination entre agresseur et victime.

Ce phénomène qui accroit dans l’univers scolaire recouvre des réalités variées : photos postées sans autorisation sur les réseaux sociaux, usurpation ou violation de l’identité, menaces ou diffamation via l’usage de SMS, de réseaux sociaux ou de jeux en ligne... Le plus souvent, le cyber harcèlement amplifie et prolonge des comportements se produisant au sein de l’établissement scolaire, tels que moquerie, brimade, insulte, discrimination ou violence physique.

Les réseaux sociaux : caisse de résonnance du harcèlement

Première génération née avec le digital dite« digital native », les enfants d’aujourd’hui ont une maîtrise intuitive des nouveaux moyens de communication. 81 % des 13-19 ans possèdent un smartphone selon l’enquête Ipsos Junior Connect 2017. Pour être rassurés, les familles confient sans hésiter un portable à leur enfant à l’entrée en sixième, à un âge où l’adolescent prend de l’indépendance par rapport à ses parents et recherche une stimulation ou des sensations dans le monde virtuel. Les familles ne sont pourtant pas toujours conscientes de l’usage que leurs enfants font des smartphones et autres ordinateurs. Pour que cet outil de liberté ne devienne pas une menace pour les adolescents et leurs camarades, il est utile de leur expliquer les dangers qui peuvent se cacher derrière l’usage non contrôlé des réseaux sociaux.

Le harcèlement à l’école prend de nouvelles formes

Sous couvert de l’anonymat d’un compte Instagram ou de l’instantanéité d’un Snapchat, certains élèves profitent de la vulnérabilité de leurs camarades pour poster des messages d’insultes ou parfois filmer des scènes d’agressions. Autre pratique qui prend de l’ampleur, le « happy slapping », qui consiste à filmer à l’aide du téléphone portable une scène d’agression, par exemple, un enfant giflé par un autre.

Ces élèves pensent, à tort, qu’en ayant ce comportement, ils seront plus populaires auprès de leurs camarades. En réalité, ces actes d’humiliation peuvent conduire à des graves conséquences pour les victimes : isolement, décrochage ou phobie scolaire, changement d’établissement. Les auteurs, quant à eux risquent le rappel à la loi et l’exclusion de leur établissement scolaire.

Éduquer et protéger les jeunes contre le harcèlement

Lorsque vous achetez un téléphone à votre enfant, n’hésitez pas à engager le dialogue avec votre adolescent pour lui expliquer comment fonctionnent les réseaux sociaux et quels sont leurs ressorts et dites-leur qu’ils doivent rester méfiants et vous parler dès qu’ils ont un problème relationnel. Pour éviter que leur enfant devienne harceleur ou harcelé, les parents peuvent aussi choisir de fixer des règles : pas de coups de fil après 20h30, pas de téléphone dans la chambre la nuit ou pendant les repas.

Un dispositif national contre le harcèlement

L’Education nationale a lancé en 2015 la journée « Non au harcèlement » et un dispositif de lutte contre le harcèlement à l’école, avec un numéro national gratuit « Non au harcèlement » : le 3020, un site Internet https://www.nonauharcelement.education.gouv.fr et une page Facebook. Pour prévenir le cyber harcèlement, différentes initiatives ont été prises, comme la publication d’un guide consacré aux cyberviolences, destiné aux équipes éducatives ou un concours de vidéos pour dire « Non au harcèlement ». Dans le cadre d’un partenariat avec l’association e-Enfance, reconnue d’utilité publique www.e-enfance.org, un numéro vert national gratuit Net Ecoute 0 800 200 000, anonyme, confidentiel et gratuit, permet aux élèves de recevoir de l’aide s’ils sont victimes de harcèlement.

Bon à savoir

Une assurance pour protéger vos proches

Il existe des assurances prenant en charge les conséquences psychologiques du harcèlement et le cyber harcèlement.L’Assurance des Accidents de la Vie du Crédit Agricole comprend une garantie scolaire qui couvre les élèves et les étudiants jusqu’à 26 ans lors de nombreuses activités scolaires, périscolaires et extrascolaires. Cette garantie vous assure une indemnisation en cas d’accident, en fonction des préjudices subis (dommages corporels, dommages aux biens, détérioration des lunettes, vol du cartable ou de l’instrument de musique…) et couvre également les préjudices causés par vos enfants (Responsabilité Civile). Elle prévoit aussi un accompagnement psychologique en cas de harcèlement ou cyber-harcèlement. Vos enfants sont donc aussi bien couverts à l’école qu’en dehors, dans les activités extra-scolaires couvertes par le contrat.

Vous aimerez aussi : L’assurance scolaire est-elle vraiment utile ? Que couvre-t-elle ?

Article à caractère informatif et publicitaire
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.
Les garanties du contrat Assurance de Accidents de la Vie sont assurées par Pacifica, entreprise régie par le code des assurances.


  • Tendances

    Comment protéger ses données personnelles sur Facebook ?

    Le scandale Cambridge Analytica a mis en lumière le manque de protection des données personnelles sur Facebook. Nom, sexe, ville d’origine, mentions j’aime… les applis pour lesquelles vous vous connectez avec votre compte Facebook peuvent facilement avoir accès à ces informations. Voici comment y remédier.

    Lire la suite
    2 min
  • Tendances

    1 minute pour comprendre les données personnelles

    Dans un monde de plus en plus connecté, qu’est-ce qu’une donnée personnelle ? Phishing, mots de passe volés, piratage informatique... Quels sont les risques associés ? Comment se protéger ? Décryptage.

    Regarder la vidéo
  • Tendances

    A 15 ans, on est majeur numériquement

    Le projet de loi sur la protection des données personnelles en cours de discussion au Parlement fixe à 15 ans l’âge minimum pour utiliser les réseaux sociaux. Mais est-il vraiment possible de restreindre ainsi l’usage d’Internet ?

    Lire la suite
    2 min