Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Compléter ses revenus à la retraite ? Le match rente viagère VS rachats partiels programmés

30/04/2019 - 2 min de lecture

Rubrique : Epargne

#Retraite #Argent

tout un mag pour vous

Compléter ses revenus à la retraite ? Le match rente viagère VS rachats partiels programmés

Mettre de l’argent de côté, en prévision de la retraite notamment, c’est bien. Connaitre la façon dont vous pouvez en bénéficier, sous forme de rente viagère ou de rachats partiels programmés, c’est encore mieux !

Vous avez commencé à investir sur des placements long terme (Assurance vie, PERP, Madelin, Perco, PEA...), pour profiter d’un complément de revenus. Au moment de récupérer le capital épargné, ce complément pourra être perçu sous des formes différentes selon le produit souscrit :

LA RENTE VIAGÈRE

Son principe est très simple : le capital épargné est converti en une rente qui vous sera versée jusqu’à votre décès. Le montant mensuel ou trimestriel que vous percevrez est fonction de votre espérance de vie. Plus cette dernière est longue, moins le montant de la rente versée est important.

AVANTAGES

C’est un revenu complémentaire que vous êtes sûr de percevoir jusqu'à votre décès, même si celui-ci intervient plus tardivement que ce qui avait été estimé lors de la conversion.
Cette rente peut, selon les options choisies, être revalorisée tous les ans, ou versée à votre conjoint après votre décès, si vous avez opté pour la réversion. Dans ce cas, il touchera un pourcentage de votre rente, souvent 50%, 60% ou 100%. Cette option permet de le protéger financièrement mais il faut noter qu’elle diminuera le montant de la rente initiale.

Vous aimerez aussi : Comment préparer sa retraite sans en avoir l’air ?

INCONVÉNIENTS

Lorsque le capital disponible est transformé en rente viagère, il ne vous appartient plus. Vous ne pouvez plus effectuer de versements ou de rachat s’il s’agit d’un contrat d’assurance vie.
De plus, en cas de décès, si vous n’avez pas choisi l’option rente réversible, le versement de la rente s’arrête, alors que si vous optez pour des rachats partiels programmés, le capital restant est transmis aux bénéficiaires que vous aurez désignés.
C’est donc une solution plus intéressante pour les personnes seules sans héritier et qui veulent compléter leurs revenus sans avoir à s’occuper de quoi que ce soit.

FISCALITE

La rente est soumise à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. Deux cas de figure se distinguent :

  • Les rentes viagères à titre gratuit issues des PERP ou contrats Madelin
    Elles sont imposées comme les pensions de retraite versées par les régimes obligatoires, après un abattement de 10% (plafonné à 3 812€ en 2019 pour l’ensemble des rentes du foyer fiscal). Les rentes viagères à titre gratuit sont soumises au prélèvement à la source.

  • Les rentes viagères à titre onéreux issues d’un PERCO ou d’un contrat d’assurance vie
    Elles font l’objet d’un traitement fiscal spécifique. Seule une partie de ces rentes est en effet imposable. Celle-ci dépend de l’âge du bénéficiaire (également appelé crédirentier) à la date du premier versement :
    Entre 50 et 59 ans, la moitié de la rente est imposable.
    Entre 60 et 69 ans, 40% de la rente est imposable.
    Après 70 ans, la rente est imposable à hauteur de 30% de son montant seulement.

BON À SAVOIR

Les rentes viagères à titre onéreux sont soumises au prélèvement à la source sous forme d’acomptes mensuels, dont le montant a été calculé par l’administration fiscale en fonction de vos revenus 2017. Ces acomptes seront régularisés en septembre 2019.

Enfin, il faut savoir que certaines rentes viagères ou temporaires échappent totalement à l’impôt sur le revenu dès lors qu’elles proviennent d’un PEA (Plan épargne en actions) ou d’un PEP ouvert il y a plus de 8 ans. Les prélèvements sociaux restent dus.

LES RACHATS PARTIELS PROGRAMMÉS

À l’inverse de la rente viagère, c’est à vous de piloter votre épargne pour bénéficier de revenus complémentaires réguliers tous les mois, tous les trimestres.
En fonction du capital disponible, du montant que vous désirez percevoir ou de la durée pendant laquelle vous souhaitez bénéficier de ce complément de revenus, vous mettez en place un échéancier de vos rachats partiels programmés, que vous pouvez modifier à tout moment.

LES AVANTAGES

Vous restez propriétaire du capital et même en cas de décès prématuré, la partie non consommée sera transmise à vos bénéficiaires.

Vous aimerez aussi : Patrimoine comment choisir le meilleur placement ?

LES INCONVÉNIENTS

Il faut bien programmer le montant des rachats car si le capital amputé décroît trop rapidement, vous ne pourrez pas percevoir de revenus complémentaires jusqu’à votre décès.

BON À SAVOIR

Pour préparer votre retraite, vous souhaitez mettre en place un contrat d’assurance vie avec une sortie en rente ou un contrat d’assurance vie avec des rachats partiels programmés ?

Découvrez les solutions du Crédit Agricole !

FISCALITE

Les rachats partiels programmés sont particulièrement adaptés aux contrats d’assurance vie, car si ce dernier a plus de 8 ans, seule la part des intérêts comprise dans ces revenus complémentaires est soumise à impôt. Elle bénéficie par ailleurs chaque année d’un abattement spécifique de 4 600€ si vous êtes seul(e) et de 9 200€ si vous vivez en couple et êtes soumis à imposition commune. 

 

© Uni-médias - Avril 2019

Certaines informations sont susceptibles d'évoluer en fonction de l'adoption de la loi PACTE (normalement prévue pour le printemps 2019)
Article à caractère informatif et publicitaire.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Interne.
Rajouter les mentions légales du PERP, du Madelin, mentions complètes avec délai de renonciation
Les contrats assurance vie et PERCO sont assurés par Predica, entreprise régie par le code des assurances