Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

Je touche mes premiers salaires : comment ça se passe pour le prélèvement à la source ?

Comme tous les salariés, le prélèvement à la source (PAS) s’appliquera dès janvier 2019 à votre salaire. Mais sur quelle base ? Combien toucherez-vous après déduction de l’impôt ?

VOTRE CONTRAT DÉMARRE LE 1ER FÉVRIER 2019 ?

Si vous n’avez encore jamais fait de déclaration d’impôt, vous ne disposez pas encore d’un taux de prélèvement à la source personnalisé. Les nouveaux entrants sur le marché du travail se verront appliquer un taux neutre (appelé aussi "taux non personnalisé").
En attendant votre prochaine déclaration d’impôts, votre employeur calculera le prélèvement de votre impôt sur le revenu sur la base d’un taux neutre (voir le lien en bas de l’article).

Par exemple : pour un salaire de 1 800 euros net par mois, le taux neutre est de 4,5%. L’impôt prélevé sera donc de 81 €/mois. Si ce prélèvement est supérieur à l'impôt réellement dû, le remboursement du trop-perçu aura lieu à l'été 2020 et le taux personnalisé sera transmis à l'employeur. A part remplir avec précision et sans retard votre déclaration, vous n’avez rien à faire. Votre employeur recevra directement le taux personnalisé.

VOUS AVEZ COMMENCÉ À TRAVAILLER POUR LA PREMIÈRE FOIS EN 2018 ?

Si vous n’avez jamais rempli de déclaration d’impôts, pour le moment le fisc ne vous connait. Vous remplirez votre première déclaration d’impôts en 2019 sur vos revenus perçus en 2018. Au vu de ces informations, le fisc calculera votre taux de prélèvement personnalisé et le transmettra en septembre 2019 à votre employeur.

Alors, comment sera calculé le prélèvement sur vos salaires de janvier à août 2019 ? Votre employeur appliquera le taux neutre appelé aussi taux non personnalisé (voir le lien en bas de l’article).

DEVREZ-VOUS PAYER ÉGALEMENT L’IMPÔT SUR VOS REVENUS DE 2018 ? 

Non heureusement. Pour éviter une double imposition en cette année particulière, l’impôt sur vos revenus « ordinaires » perçus en 2018 - comme le salaire ou l’indemnité de chômage ou maladie- est effacé. Seuls restent dus les impôts sur les revenus dits exceptionnels et sur les revenus non concernés pas le PAS (revenus mobiliers par exemple).

Le PAS ne concerne que l’impôt sur le revenu, les autres impôts (comme la taxe d’habitation) restent dus en 2018.

A lire aussi : Impôts à la source : qu’est-ce que l’année blanche ?

EN RÉSUMÉ

- pas d’impôt sur vos salaires « courants » en 2018 : c’est une année blanche (le fisc vous évite ainsi une double imposition )
- printemps 2019 : première déclaration d’impôts
- application d’un taux neutre pour le prélèvement sur vos salaires de janvier à août 2019
- application du taux personnalisé à partir de septembre 2019 si vous avez commencé à travailler en 2018.
- remboursement du trop versé éventuel ou versement du restant dû à l’administration : septembre 2020

A noter : le prélèvement à la source simplifie votre gestion. Vous n’avez plus à mettre de l’argent de côté pour payer votre impôt l’année suivante (sauf revenus exceptionnels ou revenus non soumis au PAS…). Vous payez l’impôt en temps réel sur le salaire touché. Tous les pays européens, sauf la Suisse, utilisent le prélèvement à la source.

Si votre salaire mensuel net imposable est inférieur ou égal à 1 367 €/mois (en métropole), il ne supporte pas la retenue à la source. Au-delà, un barème s’applique en fonction du montant de votre salaire.

TAUX NEUTRE : retrouvez LE BAREME ici


© Creative Works – Octobre 2018.
 

Certaines informations sont susceptibles d'évoluer en fonction de l'actualité fiscale et de l'adoption de la loi de finances 2019.

Article à caractère informatif et publicitaire.

TOUT UN MAG POUR VOUS