Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

Réduire mes impôts ou faire des économies d’énergie : pourquoi choisir ?

Faites un geste pour la planète, votre portefeuille vous dira merci ! Certaines dépenses d’équipement pour l’économie d’énergie vous permettent en effet de réduire vos impôts.

Isoler des combles aménageables pour y loger un ado encombrant, prendre des douches bien chaudes grâce à l’énergie solaire, changer les fenêtres pour ne plus avoir froid (et ne plus entendre la tondeuse du voisin) … Tout un programme ! Heureusement, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) peut vous permettre de réduire la note.

LE CITE, COMMENT ÇA MARCHE ?

Si vous êtes locataire, propriétaire occupant ou occupant à titre gratuit de votre résidence principale (achevée depuis plus de 2 ans), l’acquisition et la pose de certains équipements sont éligibles au CITE.
A savoir un crédit d’impôt de 15 à 30 % du montant des dépenses engagées et selon leur nature (plafonné à 8 000 € pour une personne seule, 16 000 € pour un couple).

Attention cependant, pour bénéficier du CITE il y a plusieurs conditions à remplir.

LE CITE, QUELLES CONDITIONS ?

D’abord et avant tout, pour obtenir le CITE, il faut recourir à une entreprise ou un artisan certifié RGE (Reconnu garant de l’Environnement). La liste de ces professionnels est disponible sur le Net, notamment ici.

LE CITE, POUR QUELS TRAVAUX ?

Ensuite, tous les travaux ne sont pas concernés. Sont, par exemple, éligibles :

• l’achat de certaines chaudières haute performance énergétique, à condensation ou à micro-cogénération gaz ;
• l’achat de matériaux d’isolation thermique des parois vitrées, de volets isolants ou de portes d’entrée donnant sur l’extérieur. Pour les fenêtres et doubles vitrages, le taux du CITE est réduit à 15 % jusqu’au 30 juin 2018, puis 0 % ensuite ;
• l’acquisition et la pose de matériaux d’isolation thermique des parois opaques, dans la limite d’un plafond de dépenses par mètre carré, ainsi que l’acquisition de matériaux de calorifugeage de tout ou partie d’une installation de production ou de distribution de chaleur ou d’eau chaude sanitaire ;
• l’acquisition d’appareils de régulation de chauffage ;
• les coûts de certains équipements utilisant des énergies renouvelables (renseignez-vous auprès du vendeur ou de l’entreprise) ;
• les coûts des équipements de raccordement à certains réseaux de chaleur ;
• le coût du diagnostic de performance énergétique (DPE) en dehors des cas où la réglementation le rend obligatoire (vente de votre logement).

Retrouver tous les types de travaux éligibles au CITE sur le site de l’Agence de l’Environnement et de la maitrise de l’Energie.

BON À  SAVOIR

Le CITE est cumulable, sous certaines conditions, avec certains prêts aidés permettant de financer les travaux d’économie d’énergie. Renseignez-vous auprès de votre banquier.

 

© Uni-éditions février 2014 - révision avril 2018

Article à caractère informatif et publicitaire.

CITE :
Selon l’article 200 quater du Code général des impôts, dont la liste est fixée à l’article 18 bis de l’annexe IV du même code. Les dépenses d’acquisition d’équipements, de matériaux ou d’appareils d’économies d’énergie peuvent ouvrir droit à un crédit d’impôt dans les conditions de la réglementation fiscale en vigueur.

Eco PTZ :
Intéresséez par l’éco-prêt à taux zérodes solutions de financement ? Découvrez notre offre.

tout un mag pour vous