D’abord, une assurance décès invalidité ou d’incapacité de travail (ADI) qui pourra, en cas de nécessité, prendre en charge tout ou partie de vos mensualités de crédit. Si vous êtes salarié, vous pouvez aussi prendre une assurance chômage. Exclusions, délais de carence, etc. : faites-vous expliquer les détails du contrat auquel vous envisagez de souscrire.