Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Placement : comment rentabiliser votre épargne à court terme ?

10/05/2019 - 2 min de lecture

Rubrique : Epargne

#Argent #Décryptage

tout un mag pour vous

Placement : comment rentabiliser votre épargne à court terme ?

Pour tirer le meilleur parti de vos économies encore faut-il apprendre à activer les bonnes ficelles et vous familiariser avec les subtilités des produits financiers. Décryptage.

Savoir calculer un rendement net, effectuer des retraits ou des versements aux bonnes dates, choisir la meilleure option fiscale… Voilà quelques-uns des secrets pour maximiser vos gains .

CALCULER ET COMPARER LA RENTABILITÉ NETTE DES PLACEMENTS

Si certains livrets d’épargne réglementés ne subissent ni frais, ni fiscalité (impôt sur le revenu et prélèvements sociaux) comme par exemple le Livret A ou le Livret Jeune , il n’en est pas de même pour la plupart des autres produits d’épargne.
Résultat, pour mettre en concurrence les rendements et déterminer le placement qui vous rapportera le plus, vous devez diminuer le taux de rémunération annoncé des frais éventuels et de la fiscalité applicable : prélèvement forfaitaire unique (PFU au taux de 30 % dont 17,2 % au titre des prélèvements sociaux et 12,8 % au titre de l’impôt sur le revenu). Sur option globale et annuelle, le barème progressif de l’impôt sur le revenu se substitue au taux forfaitaire de 12,8%, les prélèvements sociaux restant dus (17,2 %). Sont notamment concernés les gains des livrets bancaires, de certains PEL et CEL et des contrats d’assurance vie .
 

BON À SAVOIR

En principe, les taux de rémunération des fonds en euros des contrats d'assurance vie sont exprimés nets de frais de gestion.

EFFECTUER VOS VERSEMENTS ET VOS RETRAITS AUX BONNES DATES

Respecter les règles du jeu lors de vos versements et retraits sur les livrets vous permet d’optimiser la rentabilité de votre épargne.

Le principe : une rémunération calculée par quinzaine. Résultat, pour que le taux d’intérêt s’applique, déposez vos économies avant le 1er ou le 15 du mois. Elles commenceront ainsi à produire des intérêts dès le 1er ou le 16. Et pour vos retraits, procédez à l'inverse : le calcul des intérêts sur les sommes retirées s’arrêtant la quinzaine précédente.

BON À SAVOIR

Outre la clôture automatique du plan d’épargne logement (PEL) et la perte des droits à prêts et prime, tout retrait avant la fin des 24 mois de votre PEL a un impact sur sa rémunération, qui s’aligne automatiquement sur celle du compte épargne logement (CEL) en vigueur. 

CHOISIR LA MEILLEURE OPTION FISCALE

Depuis le 1er janvier 2018, les gains des placements sont de plein droit imposés selon le régime du prélèvement forfaitaire unique (PFU). C’est-à-dire au taux de 30 % : 17,2 % de prélèvements sociaux + 12,8 % de prélèvement libératoire au titre de l’impôt sur le revenu.

Mais il existe une autre possibilité : sur option globale et annuelle, vous pouvez demander à soumettre vos gains au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Une formule à privilégier par les contribuables non imposables qui supporteront uniquement 17,2 % de prélèvements sociaux au lieu de 30 % de PFU.

Ainsi, pour une personne non imposable détenant un PEL de plus de 12 ans (dont les intérêts sont fiscalisés) rémunéré au taux de 1 % depuis le 1er août 2016, ce PEL rapportera net d’impôt 0,70 % avec le PFU (1 – 1 x 0,3) ou 0,83 % (1 – 1 x 0,172), si l’option globale du barème progressif de l’impôt sur le revenu est prise.

OSER SORTIR DES SENTIERS BATTUS

Traditionnellement, pour placer votre épargne de court terme, on vous disait qu’il fallait tout miser sur les livrets et seulement sur les livrets.
Ces dernières années, le discours a évolué dans le sillage de la baisse de leur taux de rémunération.

Désormais, il est conseillé d’en confier une partie à votre contrat d’assurance vie qui affiche de meilleure performance, notamment si les frais d’entrées sont faibles et s’il a plus de huit ans, afin de profiter de sa fiscalité clémente sur les rachats. Sur des horizons de placement de moins de deux ans, vous privilégierez des fonds en euros.

BON À SAVOIR

Il est recommandé de toujours conserver au minimum l’équivalent de trois mois de salaire (plus si vous exercez une profession indépendante) sur vos livrets à titre d’épargne de précaution.

© Uni-Médias – février 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

TOUT UN MAG POUR VOUS