Epargne logement : les questions

  1. Qu’est-ce que le CEL ?

    Le CEL (compte d’épargne logement) est un produit d’épargne en deux temps. Pendant la phase d’épargne, vous alimentez librement votre compte, avec un minimum de versement à l’ouverture de 300 € et de 75 € par opération. Vous pouvez retirer quand vous voulez, mais vous devez garder 300 € sur le compte pour le laisser ouvert. Ensuite, à partir de 18 mois, vous pouvez demander un crédit à taux attractif, pour une acquisition immobilière ou des travaux.

  2. Qu’est-ce que le PEL ?

    Comme le CEL, le PEL (plan d’épargne logement) est un produit d’épargne en deux temps, qui ouvre droit à un crédit à taux garanti pour un projet immobilier. D’abord, le temps de l’épargne pendant lequel vous devez l’alimenter régulièrement, normalement pendant 4 ans minimum et 10 ans maximum. A partir de 3 ans d’épargne vous pouvez demander le crédit associé.

  3. Pourquoi est-ce intéressant d’avoir un PEL ?

    Avoir un plan d’épargne logement est un excellent placement si vous avez un projet immobilier dans les années qui viennent, et que vous êtes prêt à bloquer votre épargne pendant 36 mois au moins. Avec le PEL, vous constituez progressivement une épargne indispensable à la réalisation de votre projet. Vous bénéficiez aussi d’une rémunération supérieure à celle du livret A et, à la sortie, un prêt à taux garanti dès la souscription.

  4. Je n’ai pas de projet immobilier : est-ce que le PEL reste quand même intéressant ?

    Vous pouvez ouvrir un PEL même si vous n’avez pas de projet immobilier : vous profitez ainsi d’une rémunération garantie par l’État et exonérée d’impôt sur le revenu jusqu’au 12 ans du contrat. Si vous le souhaitez, vous pourrez par la suite céder vos droits à prêt à des membres de votre famille qui disposent d’un PEL.

  5. PEL ou CEL : quel est le mieux ?

    Tout dépend de votre projet. La durée de placement est plus courte sur un CEL que sur un PEL, mais le montant du crédit obtenu est moins important. Ouvrez un PEL si vous envisagez l’achat d’un logement, et un CEL pour financer les travaux dans votre résidence principale.

  6. Est-ce que je peux cumuler un PEL et un CEL ?

    Vous pouvez tout à fait bénéficier des avantages à la fois du PEL et du CEL. Le PEL vous permet d’envisager un crédit plus important et le CEL apporte de la souplesse pendant la phase d’épargne. Sachez toutefois que les deux produits doivent être détenus dans la même banque. Un seul PEL et un seul CEL peuvent être détenus par personne.

  7. Est-ce que je peux utiliser mon PEL ou mon CEL pour une résidence secondaire ?

    Non. Les produits d’épargne logement sont réservés aux projets concernant votre résidence principale, qu’il s’agisse de financer son acquisition, sa construction ou encore des travaux.

  8. Comment aider mes enfants à acheter un logement ?

    Vous pouvez ouvrir un CEL ou un PEL à leur nom, qu’ils utiliseront à leur majorité. Possibilité supplémentaire : vous leur cédez des droits à prêts accumulés sur votre PEL et/ou votre CEL afin qu’ils bénéficient de meilleures conditions de crédit lorsqu’ils emprunteront avec leur PEL et/ou leur CEL.

  9. Est-ce que je peux aider mes enfants avec mon PEL ?

    Oui : s’ils disposent d’un PEL, vous pouvez faire bénéficier vos enfants des droits à prêts accumulés sur votre PEL. Ils ne sont pas les seuls à pouvoir en profiter : vous pouvez aussi aider votre conjoint, vos frères et sœurs, vos oncles et tantes, neveux et nièces avec votre épargne logement.

  10. Qu’est-ce que la prime d’État ?

    En plus de la rémunération de l’épargne, votre PEL ou CEL peuvent bénéficier, d’une prime versée par l’État, en cas de prêt Epargne Logement. Pour savoir si vous y avez droit et dans quelles conditions, contactez votre conseiller.

  11. Y a-t-il une fiscalité pour mon CEL et mon PEL ?

    Les intérêts et les primes du compte épargne logement (CEL) sont exonérés d’impôt, mais restent soumis aux prélèvements sociaux. Même chose pour le plan épargne logement (PEL) jusqu’à son douzième anniversaire. Si votre PEL a plus de 12 ans, les intérêts deviennent imposables, au barème progressif de l’impôt sur le revenu.

  12. Qu’est-ce que le plan d’épargne logement ?

    Avec un Plan d’épargne logement, il y a deux temps. D’abord, vous commencez par épargner tous les mois sur votre PEL une somme que vous définissez. Ensuite, au bout de quatre ans minimum, vous avez droit à un prêt à un taux avantageux : vous complétez votre financement avec d’autres crédits (lien vers fiche PEL)

  13. Quels sont les avantages du PEL ?

    Le PEL permet d’obtenir un crédit d’épargne logement à un taux très intéressant. Il permet de démontrer votre capacité à épargner ou à rembourser votre crédit.

  14. Quels sont les avantages du compte d’épargne logement (CEL) ?

    Comme le PEL, le CEL permet d’avoir un crédit d’épargne logement à un taux privilégié tout en montrant à votre banquier que vous savez épargner.

  15. Puis-je céder les droits à prêt que j’ai acquis sur mon PEL à mon enfant ?

    Vous pouvez parfaitement céder vos droits à prêt à votre enfant. Il suffit pour cela que vous ayez tous deux un PEL ouvert à votre nom depuis au moins trois ans et que votre enfant utilise la totalité de ses propres droits à prêt. Vous devrez cependant clôturer votre PEL et demander à votre banque qu’elle vous remette une attestation de droits à prêt. Vos droits seront alors cessibles pour une période d’un an maximum.