Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

9 conseils pour bien gérer le passage au prélèvement à la source

En janvier, vous toucherez votre salaire ou votre retraite " impôt déduit". Si vous n'étiez pas mensualisé par exemple, il se peut que la gestion de vos finances nécessite d’être réorganisée. Voici quelques astuces, conseils ou précautions pour vous aider à gérer cette nouvelle façon de payer votre impôt, le temps de vous habituer à votre nouveau rythme.

1. Téléchargez l'appli Ma Banque qui permet de consulter et de gérer facilement votre compte en ligne sur votre ordi ou votre smartphone. Et mettez en place une alerte automatique par SMS pour être averti si le solde de votre compte baisse en dessous du montant que vous avez défini. Vous pourrez faire des virements de compte à compte si besoin plus facilement.

2. Vous touchez une prime ou un 13è mois ? Placez-la en partie ou en totalité sur un Livret A ou un Livret de Développement Durable Solidaire (LDDS) pour avoir une réserve de liquidités disponibles à tout moment, au cas où. 

3. Si vous êtes bailleur : pensez à provisionner les impôts que vous devrez acquitter par mois ou par trimestre sur vos revenus locatifs. Idem si pour vos revenus financiers (dividendes, plus values...)

4. Vous bénéficiez d'un crédit d'impôt ? Si vous n'avez pas besoin immédiatement de la somme perçue, versez-le sur un compte d'épargne disponible. Utile en cas de besoin. Et attention également : si ce crédit d’impôt n’est plus « dû » en 2018, il vous sera tout de même versé mais vous aurez à le rembourser !

5. Vous avez des virements mensuels automatiques vers un compte épargne ? Voyez comment les suspendre éventuellement quelques mois ou à les diminuer. Attention toutefois au PEL : un montant minimum doit être versé sur l'année mais rien n'oblige à le faire en plusieurs fois.

6. Vous avez un crédit conso ou prêt immobilier en cours ? Vérifiez votre contrat car dans certains cas, vous pouvez faire des pauses de 2 ou 3 mois le temps de trouver votre équilibre. Attention tout de même : les pauses rallongent de fait la durée de vos crédits et augmente leur coût.

UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER

7. Pensez à votre assurance-vie : voyez avec votre conseiller, si vous pouvez faire un "rachat" car l'argent placé reste disponible même avant la fin de votre contrat. Dans certains cas, licenciement, mise à la retraite anticipée, liquidation judiciaire... le retrait est exonéré d'impôts même avant l'échéance des 8 ans (mais pas des prélèvements sociaux).

8. Vous avez une carte bancaire à débit immédiat ? Voyez si une carte à débit différé ne serait pas plus utile pour vous. Vos dépenses sont prélevées en une fois, en fin de mois. Le débit différé, c’est moins d’utilisation du découvert, donc moins de risques d’agios ou de commissions d’intervention. Vous pouvez suivre vos dépenses et « encours carte disponible » depuis votre banque en ligne.

9. Faites le point avec votre conseiller : Il est là pour vous aider à gérer au mieux cette transition : qu'il s'agisse de revoir certains placements ou de votre gestion au quotidien.

10. Vous aimerez aussi : Prélèvement à la source : zoom sur les dates à connaître

 

© Creative Works – Octobre 2018.

Certaines informations sont susceptibles d'évoluer en fonction de l'actualité fiscale et de l'adoption de la loi de finances 2019.

Article à caractère informatif et publicitaire.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.

La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale.

Les crédits à la consommation ou les prêts immobiliers sont accordés sous réserve d’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. S’agissant d’un prêt concernant l’acquisition ou la construction d’un logement, vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.

Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

TOUT UN MAG POUR VOUS