Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

L’agritech, ou comment semer les graines d’une agriculture plus durable

08/06/2021 - 2 min de lecture

Rubrique : Tendances

#Décryptage

tout un mag pour vous

L’agritech, ou comment semer les graines d’une agriculture plus durable

L’agritech, qui rassemble les nouvelles technologies appliquées à l’agriculture, est en plein essor : les spécialistes du secteur estiment que le marché mondial atteindra 22 milliards de dollars d’ici 2025(1), avec un taux de croissance annuel moyen supérieur à 18%(2).

L’avenir de l’agriculture est confronté à des enjeux majeurs. D’un côté, le changement climatique rend les conditions météorologiques moins prévisibles et les catastrophes naturelles plus fréquentes. De l’autre, la transition énergétique impose aux exploitations d’adopter des pratiques plus durables en matière d’émissions de gaz à effet de serre, le tout en continuant à répondre à une demande des consommateurs toujours plus forte.

 

    À lire également : L’agriculture face aux défis de la transition énergétique

 

Pour aider les agriculteurs à faire face à tous ces défis, de nouvelles solutions sont progressivement développées. Parmi elles, l’agritech.

L’AGRITECH : LES AGRICULTEURS ET LES NOUVELLES TECHNOLOGIES

En France, les agriculteurs sont la catégorie socio-professionnelle la plus connectée(3): chaque jour, vous guettez la météo en ligne, gérez votre cheptel via la télésurveillance, communiquez avec vos clients sur les réseaux sociaux et, dès que vous avez le temps, vous vous informez en ligne des cours internationaux. Ces dernières années, cette appétence pour les nouvelles technologies s’est même accrue avec l'émergence d'une offre de plus en plus large émanant de start-up issues de l’agritech, la contraction des mots « agriculture » et « technologie ». Leur objectif : mettre les progrès du numérique au service d'une agriculture durable et rentable.

CAPTEURS, OBJETS CONNECTÉS ET DRONES : DÉJÀ UNE RÉALITÉ DANS L’AGRICULTURE

Concrètement, cela va du développement de capteurs et d'objets connectés pour améliorer la production (comme ceux permettant un comptage automatique des animaux pour assurer leur traçabilité ou encore une détection de leur poids pour s’assurer de leur bonne croissance) jusqu’à l’utilisation de drones et/ou de robots capables d’évaluer les besoins d’arrosage d’une parcelle en particulier par exemple.

L’agritech, c’est aussi des innovations plus spécifiques, notamment dans le segment de l’agriculture de précision. Certaines start-up proposent ainsi de cartographier avec une très haute précision des terrains et de proposer, en fonction des niveaux de fertilité et d’exposition au sein d’une même parcelle, des traitements différents : plus ou moins de semences, d’eau, d’azote, etc. L’agriculture de précision se voit ainsi comme une solution aux pesticides : la technologie permet d’ajuster l’épandage et, in fine, de les réduire.

GUIDAGE PAR GPS ET OUTILS DIGITAUX AU SERVICE D’UNE AGRICULTURE DURABLE

Autre exemple d’innovation proposé par le secteur de l’agritech, le développement de barres de guidage par GPS permettant d'optimiser les passages du matériel agricole dans les champs et ainsi d'économiser des ressources (fuel et intrants le cas échéant). Ou encore la conception de robots de traite qui, en plus de modifier la contrainte liée à la traite biquotidienne pour l'agriculteur, sont également capables de générer des données utiles pour la conduite de l’élevage (détection précoce de maladies, optimisation des rations alimentaires, etc.).

CES INNOVATIONS AU SERVICE DES CULTIVATEURS

Les cultivateurs ne sont évidemment pas oubliés : l’agritech peut ainsi vous aider à suivre précisément le développement de vos cultures en prédisant avec une étonnante précision les rendements et les conditions environnementales qui influeront sur la croissance et la productivité. En plaçant par exemple des capteurs dans les champs et des caméras dans les fermes, il devient possible de prédire l’état du sol (sécheresse, teneur en humidité…), diagnostiquer les maladies des végétaux ou encore recueillir toutes sortes d’informations sur la température, le rayonnement solaire, les semences, les engrais, les pesticides, ou encore l'équipement agricole.

Enfin, il est à noter que les start-ups issues de l’agritech développent aussi des outils collaboratifs comme, par exemple, des plates-formes de location-échange de matériel agricole ou encore des outils digitaux destinés au développement de circuits-courts.

Le développement de ces technologies, parce qu’il apporte des solutions à chacune des tâches effectuées par l’agriculteur sur son exploitation, est amené à profondément changer sa façon de travailler, à commencer par l’alléger de ses contraintes. Une révolution (déjà) en marche.

BON À SAVOIR

Les 37 Villages by CA, véritables accélérateurs de start-ups partout en France, accompagnent l’agritech. En savoir plus sur ces entreprises innovantes.

    À lire également :

 

    Vous aimerez aussi : Tout savoir sur la transition énergétique, un des volets de la transition écologique
 

(1) Source : Markets and Markets.
(2) Source : Research and Markets.
(3) Source : L’Usine Nouvelle.

 

© Uni-médias – Juin 2021
Article à caractère informatif et publicitaire.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.

TOUT UN MAG POUR VOUS