Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

Choisir et financer des verres progressifs

Souvent prescrits à partir de 45 ans pour permettre aux patients de voir de loin et de près avec la même paire de lunettes, les verres progressifs coûtent cher et il n’est pas toujours évident de savoir comment les choisir. On vous aide à y voir plus clair.

QUELS VERRES PROGRESSIFS CHOISIR ?

Un verre progressif combine plusieurs technologies afin de permettre à l’utilisateur de voir de près comme de loin sans avoir besoin de changer de lunettes.

Ce type de verre se compose de trois zones correctives, ce qui peut demander un temps d’adaptation :

  • en haut : la vision de loin ;
  • au centre : la vision intermédiaire ;
  • en bas : la vision de près.

Il existe différents types de verres progressifs – généralistes, personnalisés, individualisés... Pour vous aider à bien choisir, l’opticien passera certains points en revue avec vous comme :

  • votre degré de correction ;
  • votre posture ;
  • vos habitudes de vie : pratique d’un sport, travail en intérieur ou en extérieur, travail sur un ordinateur...

COMBIEN SEREZ-VOUS REMBOURSÉ ?

Côté Sécurité sociale, le tarif servant de base au remboursement varie de 7,32 euros à 24,54 euros en fonction du degré de correction. Côté mutuelle, avec la mise en place des contrats responsables et solidaires, le tarif de remboursement ne peut plus être fixé librement (1).

Cet article peut aussi vous intéresser : Une complémentaire santé pour quoi faire ?

Le plafond de remboursement varie de 200 à 750 euros pour les verres dits « complexes ».

Le remboursement des montures est plafonné à 150 euros. Si vos lunettes ne sont plus à votre vue mais que votre dernière ordonnance date de moins de trois ans, rendez-vous chez votre opticien qui procèdera lui-même à une adaptation. Si votre ordonnance date de plus de trois ans ou que vous l’avez perdue, vous devrez repasser par la case ophtalmologiste pour renouveler vos lunettes.

BON À SAVOIR

Besoin d’une complémentaire santé pour vos lunettes ? Découvrez la solution Crédit Agricole.

(1) La limitation ou l’absence des remboursements peuvent être compensées par la souscription d’une sur-complémentaire.

 

© Uni-médias - Novembre 2018

Article à caractère informatif et publicitaire. 

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.

La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

Les garanties du contrat d'assurance Complémentaire Santé sont assurées par PACIFICA, entreprise régie par le code des assurances.

TOUT UN MAG POUR VOUS