Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

Comment bien préparer le placement d’un parent ?

Placer un proche en maison de retraite, voilà une responsabilité importante. Une étape souvent difficile à passer, tant pour les seniors que pour leur entourage. Quelle approche adopter pour que le senior accepte bien ce changement radical ? Comment choisir la bonne maison de retraite ? Nos conseils.

UNE DÉCISION À PRENDRE ENSEMBLE

Si son état de santé physique et/ou mentale le permettent, tâchez d’associer votre parent âgé à la réflexion que vous engagez : quelles sont les raisons qui vous poussent à envisager un placement ? Existent-ils d’autres alternatives ? Quelles seraient les exigences de la personne pour que l’endroit lui plaise - la localisation ou les activités proposées, par exemple ?

Le choix doit être effectué en concertation avec la personne concernée et ses proches (ses autres enfants, le conjoint qui resterait au domicile, etc.). L’implication et l’adhésion du senior au projet de déménagement dans une maison de retraite sont des éléments-clés pour que le changement de vie se passe au mieux.

Une fois la décision prise, associez le plus possible le senior dans le choix de la résidence : par exemple, visitez les établissements ensemble, après avoir fait de votre côté une première sélection pour lui éviter des déplacements, et donc de la fatigue inutile.

Préparez ensemble la visite, en lui présentant les caractéristiques de l’établissement et en faisant une liste des questions à poser, une fois sur place.

Le placement d’un parent est une étape compliquée, tant pour le senior que pour son entourage. Aussi, le projet doit-il être mûri en s’appuyant sur le dialogue. Mieux vaut anticiper et éviter de prendre ce type de décision dans l’urgence. Objectif : que le jour J le déménagement se fasse de la manière la plus paisible pour tout le monde.

COMMENT CHOISIR UNE MAISON DE RETRAITE ?

Le degré de dépendance de votre parent va déterminer le type d’établissement envisageable : résidence services pour les personnes relativement autonomes ou Ehpad, si la personne est dépendante.

    Vous aimerez aussi : L’allocation personnalisée d’autonomie (APA), comment ça marche ?

Vous devez ensuite déterminer un périmètre de recherche : près du domicile du senior - pour lui permettre de garder certaines habitudes avec les commerçants du quartier, une vie sociale avec ses amis, etc. ou plutôt près de chez vous – surtout si vous habitez loin, afin de pouvoir lui rendre visite plus souvent ?

Une fois que vous aurez effectué une sélection d’établissements, prenez le temps de les visiter, avec votre parent - si nécessaire à des moments différents de la journée, pour vous faire une idée de l’ambiance du lieu.

Profitez également d’être sur place pour poser les questions de votre liste, vous renseigner, par exemple, sur les activités proposées en journée, la possibilité de meubler sa chambre avec ses effets personnels ou sur le nombre de personnel présent la nuit. N’hésitez pas à vous entretenir avec des membres de l’équipe, ainsi qu’avec des résidents.

Enfin, établissez un comparatif, détaillez des tarifs, en tenant compte des prestations comprises ou non dans le prix.

    À lire également : Maison de retraite : comment les seniors la financent-ils ? 


© Uni-médias – mai 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.