Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Comment préparer sa retraite sans en avoir l’air

30/03/2020 - 2 min de lecture

Rubrique : Epargne

#Retraite

TOUT UN MAG POUR VOUS

tout un mag pour vous
tout un mag pour vous
tout un mag pour vous
tout un mag pour vous

Comment préparer sa retraite sans en avoir l’air

Envisager la retraite ne se résume pas à cotiser. Vous pourriez même avoir déjà commencé à préparer votre avenir sans en avoir pleinement conscience. Investissements dans la pierre ou le neuf, solutions d’épargne… Plusieurs options s’offrent à vous pour chercher à améliorer votre situation financière de demain, sans pour autant toujours sacrifier votre niveau de vie d'aujourd’hui. Voici nos conseils pour que ce nouveau départ se profile en douceur.

#1 ACHETER SA RÉSIDENCE PRINCIPALE

Comme tout investissement sur du long terme, acheter un appartement est forcément avantageux quand la retraite se profile. En France, plus de 70% des seniors de plus de 60 ans possèdent un patrimoine immobilier*. Et ils ont raison ! Devenir propriétaire tôt, en étant jeune, et actif, dès 25 ou 30 ans, est la garantie d’avoir un toit à vous plus tard, et d’éviter les échéances à rembourser au moment de profiter de ses vieux jours.

Un atout considérable pour dormir sur vos deux oreilles. Pourquoi ? Parce que si vous n’habitez plus ce logement, vous pourrez toujours le louer : un bon complément pour votre future retraite. C’est aussi la garantie de pouvoir disposer d’une belle somme une fois ce logement revendu pour investir ailleurs. 

* Source : Xerfi, marché des seniors dans les banques et assurance.

#2 LE PERCO, L’ÉPARGNE FACILE

Si vous êtes salarié, vous avez déjà dû bénéficier d’un PEE (plan épargne entreprise) ou d’un PERCO (plan d’épargne pour la retraite collectif) , tous deux souscrits par une entreprise pour ses employés. Ces deux options permettent d’épargner en prenant des risques limités.

Mais il vous reste encore à décider quelle option choisir. Le PEE peut être débloqué au bout de 5 ans, quand le PERCO, lui, se perçoit quand commence la retraite, ou plus tard (la loi n’impose aucun délai pour le clôturer, vous pouvez donc le conserver autant que vous le souhaitez). Une somme d’argent bienvenue pour débuter cette étape importante de votre vie.

Attention :
La loi de finances 2020 a modifié la fiscalité des revenus exceptionnels issus du PERCO ou du PEE au moment du départ à la retraite. Il n’est désormais plus possible de les étaler sur 4 ans comme cela était le cas précédemment et vous devrez alors les percevoir en une seule fois, augmentant grandement vos chances de passer dans la tranche supérieure d’imposition.

#3 LE PER, NOUVELLE ÉPARGNE RETRAITE

Créé par la loi PACTE le 1er octobre 2019, le Plan d’Épargne Retraite (PER) va profondément modifier le paysage de l’épargne retraite en France. Le PER est destiné à remplacer les produits existants, afin d’harmoniser le système de manière générale. Les dispositifs actuels cesseront définitivement d’être commercialisés au 1er novembre 2020 et vous pouvez anticiper dès à présent en alimentant vos différents PER par divers moyens.

Le nouveau PER prend trois formes distinctes :

  • Le PER individuel, qui remplace le PERP et le contrat Madelin : il peut être alimenté par des versements volontaires de votre part ;
  • Le PER d’entreprise collectif, qui prend la suite du Perco : vous pouvez épargner sur ce produit grâce aux revenus issus de l’intéressement, la participation, les versements volontaires ou le Compte Épargne Temps (CET) ;
  • Le PER d’entreprise obligatoire, en lieu et place du contrat dit « article 83 » : il est alimenté avec des versements obligatoires de votre part (les cotisations salariales) et de votre employeur (cotisations patronales).

BON À SAVOIR

Les versements volontaires placés sur un PER ouvrent droit à une déduction sur vos revenus imposables, dans la limite de celle applicable au PERP pour les salariés et au contrat Madelin pour les non-salariés.

#4 L’ASSURANCE VIE, UNE OPTION PRISÉE

L’assurance vie continue d’être un des placements préférés des Français après le livret A (qui a vu son taux baisser à 0,50% au 1er février 2020). Les raisons de ce succès ? Si la rentabilité de l’assurance vie a aussi diminué, avec un rendement moyen autour de 1,40% en 2019, cette solution d’épargne peut répondre à vos besoins (et a le mérite de ne pas être plafonnée.)

Par ailleurs, ce capital est investi, mais peut faire l'objet de rachat par l'adhérent avec une fiscalité qui dépend de la date d'adhésion au contrat. Une hypothèse rassurante en cas de besoin. Au moment de la retraite, vous pourrez donc décider de racheter ce contrat d'assurance vie ou de le conserver. À vous de choisir.

 

© Uni-médias – Janvier 2017 - Mis à jour Mars 2020

Article à caractère informatif et publicitaire.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.

La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale.

Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet