Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

Comment protéger son achat immobilier en cas de coup dur ?

Réaliser votre projet immobilier signifie souvent emprunter une somme conséquente sur plusieurs années. Comme on ne sait jamais de quoi demain sera fait, il existe plusieurs assurances destinées à vous protéger en cas de pépin. On vous donne toutes les infos pour faire les bons choix dans cette étape stratégique de votre achat immobilier.

LES DIFFÉRENTES ASSURANCES POUR VOTRE PRÊT IMMOBILIER

Plusieurs assurances peuvent vous permettre de sécuriser le remboursement de votre prêt immobilier en cas de problème.

L’assurance emprunteur  : l’assurance d’un prêt immobilier (ou assurance décès invalidité (ADI) est toujours exigée par l’organisme prêteur ! Elle vous protège, vous et vos proches en cas de décès, d’invalidité ou de maladie grave en prenant en charge tout ou partie des remboursements du capital restant dû du prêt immobilier. L’emprunteur peut souscrire celle proposée par la banque qui lui fait crédit ou une autre de son choix, après comparaison approfondie des garanties proposées et de celles nécessaires pour le prêt immobilier demandé. Si vous souscrivez le prêt avec votre conjoint ou avec toute autre personne, il est possible d’assurer 100 % du capital sur chaque souscripteur, pour encore plus de sécurité (LIEN ARTICLE ADI).

L’assurance perte d’emploi (APE) est facultative, mais peut être recommandée en complément de l’assurance emprunteur pour un prêt immobilier. Généralement en option de votre assurance emprunteur, elle est destinée aux salariés en CDI, et couvre temporairement le remboursement partiel des mensualités en cas de licenciement de l’assuré.

BON À SAVOIR

L'assurance emprunteur et l’APE sont différentes de la garantie de votre crédit, il ne faut pas les confondre. La garantie du prêt permet à la banque de se couvrir en cas de non-remboursement par l’emprunteur, les assurances vous couvrent VOUS, acheteur, en cas de problème vous empêchant de rembourser.

S’ASSURER ET EMPRUNTER APRÈS UN PROBLÈME DE SANTÉ ? LA CONVENTION AERAS

La convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) facilite l’accès au crédit aux personnes ayant, ou ayant eu, un problème grave de santé.
La convention AERAS permet aux personnes ayant eu une pathologie cancéreuse de souscrire sous certaines conditions une assurance emprunteur dans les mêmes conditions qu’une personne n’ayant jamais eu de cancer, en vertu du principe de « droit à l’oubli ».

 

© Uni-éditions – janvier 2017

 

Article à caractère informatif et publicitaire. Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.
Les garanties du contrat Assurance Emprunteur sont assurées par Predica, celles du contrat Garantie Perte d'Emploi sont assurées par Pacifica, entreprises régies par le code des assurances.
Le prêt immobilier est accordé sous réserve d’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. S’agissant d’un prêt concernant l’acquisition ou la construction d’un logement, vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.

TOUT UN MAG POUR VOUS