Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Hospitalisation : comment serez-vous pris en charge ?

07/10/2019 - 1 min de lecture

Rubrique : Assurance

#Santé #Aléas de la vie

tout un mag pour vous

Hospitalisation : comment serez-vous pris en charge ?

Forfait hospitalier, ticket modérateur… Vous voulez comprendre comment vous êtes remboursé à l’hôpital ? Pas de panique, on vous explique.

Dans un hôpital public ou une clinique privée conventionnée, les frais liés à l’hospitalisation sont pris en charge à 80 % par la Sécurité sociale (sauf cas particuliers).
Vous serez remboursé après l’envoi du bon de sortie remis par l’établissement de soins à votre caisse d’Assurance maladie. La Sécurité sociale prend également en charge une partie des soins réalisés avant ou après une hospitalisation, comme la consultation chez un anesthésiste ou des séances de rééducation.

LE TICKET MODÉRATEUR PEUT ÊTRE PRIS EN CHARGE

Votre mutuelle ou votre complémentaire santé peut aussi prendre en charge les 20 % restant après le remboursement de l’Assurance maladie. Elle peut également rembourser en partie ou en totalité les dépassements d’honoraires médicaux ou les éventuels suppléments pour votre confort personnel (chambre individuelle, téléphone, télévision…). Renseignez-vous pour connaître les conditions prévues par votre contrat.

LE FORFAIT HOSPITALIER, UN PRIX UNIQUE ACQUITTÉ PAR TOUS

Lors d’une hospitalisation, le forfait journalier hospitalier est dû pour tout séjour supérieur à 24 heures dans un établissement de santé. Il se monte à 20 € par jour en hôpital ou en clinique, et à 15 € par jour dans un service psychiatrique. Il représente votre participation financière aux frais d’hébergement et de restauration.

Toutefois, certains motifs d’hospitalisation peuvent vous permettre d’en être exonéré. Par exemple, vous n’aurez pas à payer le forfait hospitalier si :

  • Vous êtes enceinte de plus de 5mois ou si vous venez d’accoucher.
  • Si votre bébé est hospitalisé dans les 30 jours suivant sa naissance.
  • Votre hospitalisation est due à un accident du travail ou à une maladie professionnelle.
  • Vous êtes bénéficiaire de la Couverture maladie universelle (CMU)…
  • Vous êtes hospitalisé à domicile.

 

Pour en savoir plus  :  www.ameli.fr



© Uni-médias – mais 2019 - Mise à jour septembre 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.

TOUT UN MAG POUR VOUS