Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

La to-do list du nouvel apprenti, c'est par ici !

27/06/2019 - 2 min de lecture

Rubrique : Tendances

#Jeunes #Etudiant

tout un mag pour vous

La to-do list du nouvel apprenti, c'est par ici !

Bientôt en apprentissage : qu'est ce qui va changer dans votre vie "administrative" ? Argent, déclaration d'impôts, banque, assurance... Pour vous aider à vous organiser, voici un mémo spécial nouvel alternant.

ASSURANCE : en entreprise, vous serez couvert par l'assurance de votre employeur en cas d'accident du travail, sur le lieu de votre travail ou sur le chemin pour y rendre. Attention, si vous ne prenez pas le chemin le plus direct ou si vous faites un détour chez un ami en rentrant, en cas de pépin, cela ne sera plus considéré comme un accident du travail.

Vous comptez aller travailler à vélo ? La Garantie des Accidents de la Vie permet d'être couvert si vous tombez et vous vous blessez sans que quelqu'un d'autre ne soit responsable de votre chute. Si vous étiez malencontreusement renversé par une voiture, c'est l'assurance auto du conducteur impliqué qui sera concernée. Vous voulez assurer votre vélo contre le vol ? Dans ce cas, vous choisirez l’option adéquate dans votre contrat d’assurance Habitation.

Vous aimerez aussi : L’apprentissage a le vent en poupe

BANQUE : vous devez avoir un compte bancaire personnel pour être payé par l'entreprise qui va vous accueillir. Si vous avez moins de 18 ans, l'autorisation de vos parents est nécessaire. Une fois ouvert, vous pourrez remettre le RIB (Relevé d'Identité Bancaire de votre compte) à votre entreprise qui pourra ainsi y verser votre rémunération directement. Pourquoi ne pas en profiter pour ouvrir un Livret d'épargne ? Livret A ou Livret jeune, cela vous permettra de mettre un peu d'argent de côté pour un projet qui vous tient à cœur.

Vous aimerez aussi : Les aides pour se mettre à son compte après l'apprentissage

IMPOTS : jusqu'à 17 982 €/par an pour l'année 2018, les rémunérations des apprentis en contrat d'apprentissage sont exonérées. Vous ne déclarerez que la somme au-dessus de ce montant. En-dessous, vous n’avez pas besoin de l’indiquer. Ceci est valable, que vous déclariez vos revenus avec vos parents ou que vous déclariez seul si vous avez plus de 18 ans et n'êtes plus fiscalement à leur charge (que vous habitiez encore chez eux ou pas). Attention ! Les revenus d'un apprenti en contrat de professionnalisation doivent être déclarés quel que soit le montant du salaire.

Et le prélèvement à la source (PAS) ? Le salaire des apprentis est exonéré d'impôts jusqu'à 17 982 €/an, une fois ce seuil dépassé, un prélèvement au taux neutre sera appliqué. En mai 2020, vous déclarerez les sommes perçues au-delà du plafond de 17 982 € (avec vos autres revenus si vous en avez perçus : job d'été par exemple). Selon la somme totale, vous serez ou non imposable. Si vous n'êtes pas imposable, les prélèvements d'impôts forfaitaires effectués l'année précédente sur vos salaires d'apprentis vous seront remboursés. Le taux de votre PAS sera revu par le fisc et communiqué à votre employeur. Si vous n'avez que ces revenus en dessous du plafond de 17 982 €, le taux de prélèvement à la source sera de 0.

Vous aimerez aussi : Je touche mes premiers salaires, comment ça se passe pour le prélèvement à la source ?

A lire également : Impôts : faut-il rattacher ses enfants majeurs ?

SANTE : en étant apprenti ou alternant, comme tout salarié de l’entreprise, vous cotisez automatiquement à la Sécurité sociale et à la mutuelle de santé collective de votre entreprise (du coup, vous cotisez d’ores et déjà également pour votre retraite). La mutuelle vous permet d’être remboursé totalement ou partiellement, en complément du remboursement de la Sécu. Par exemple pour vos lunettes ou vos lentilles, ou encore pour une consultation de gynécologie que la Sécu ne rembourse pas intégralement.

Vous aimerez aussi : Alternants : 8 règles incontournables pour bien s'intégrer

Conseil : vous pouvez bénéficier de la télétransmission, lorsque vous utiliserez votre carte vitale, votre mutuelle sera automatiquement informée de la prestation à laquelle vous avez eu recours. Pour cela, faites parvenir votre attestation de mutuelle à votre centre de Sécurité sociale et pensez à mettre votre carte vitale à jour, en pharmacie par exemple !

Est-il obligatoire d’adhérer à la mutuelle de l’entreprise qui vous embauche en alternance ? Les entreprises ont l’obligation de souscrire un contrat de complémentaire santé pour tous leurs salariés. Le coût de cette assurance santé est pris en charge et par l’employeur et par le salarié moyennant une retenue sur son salaire. Pouvez-vous refuser, par exemple si vous êtes déjà sur la mutuelle de vos parents ? Oui, si vous êtes en CDD ou apprenti pour une période de moins de 12 mois. Renseignez-vous auprès de la direction des ressources humaines ou encore du service des paies de l’entreprise qui vous accueille.

TRANSPORTS : dans le secteur privé, l’employeur prend obligatoirement en charge au minimum 50% du prix de l’abonnement de train, métro, tramway ou vélo pour se rendre au travail. Y compris pour les alternants. Selon la convention collective de l’entreprise, l’employeur prend parfois en charge plus de 50% de l’abonnement. Cela sera indiqué sur votre feuille de paie. Pensez à vous renseigner, et à garder le justificatif d'achat qui pourra vous être réclamé par la compta de votre entreprise.
 

BON À SAVOIR

Vous allez peut-être avoir besoin d'un véhicule pour aller travailler. Sachez qu'avec la réforme de l'apprentissage, depuis le 1er janvier
2019 vous aurez droit, sous certaines conditions, à une prime de l’Etat de 500 euros pour vous aider à payer votre permis auto. Pour plus d'infos, consultez ce site.

VACANCES : vous êtes un salarié à part entière et comme tout salarié, vous avez droit à des jours de congés - en général à 2,5 jours de vacances par mois, soit 30 jours par an - et éventuellement à des RTT. Certaines entreprises offrent plus que les 5 semaines légales
Si vous êtes en contrat d’apprentissage, vous aurez également droit à 5 jours pour réviser avant les examens (mais pas pour les alternants en contrat de professionnalisation !).

Conseil : faites vos demandes de congés bien à l'avance
. Vous aurez plus de chance de les obtenir et de pouvoir réserver vos éventuels billets de train ou d'avion à un prix intéressant. Vos vacances ne seront pas forcément les vacances scolaires. Il faut vous habituer à ce nouveau rythme et anticiper !

Plus d'informations sur le portail de l'alternance


© Creative Works - Juin 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.
Les garanties du contrat Assurance des Accidents de la vie, Assurance Loisirs et vie quotidienne, Assurance Habitation, Assurance Auto, Assurance Complémentaire santé et sont assurées par Pacifica, entreprise régie par le code des assurances.

TOUT UN MAG POUR VOUS