Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Le casque à vélo : pourquoi il est vraiment indispensable

22/01/2021 - 2 min de lecture

Rubrique : Tendances

#Famille #Loisir

tout un mag pour vous

Le casque à vélo : pourquoi il est vraiment indispensable

En ville, à la campagne, pour aller travailler, faire ses courses ou tout simplement se balader, le vélo fait de plus en plus d’adeptes. Seulement les risques de chute sont bien présents, tant pour les cyclistes aguerris que pour ceux qui ne sont pas encore bien assurés sur deux roues… Aussi, le casque à vélo apparaît plus que jamais comme l’accessoire essentiel pour protéger le plus important, sa tête !

UNE RÉDUCTION EFFICACE DES RISQUES

Chaque année, près de 60 000 cyclistes1 sont admis aux urgences selon un rapport de la Sécurité Routière 2020. À vélo, la grande majorité des accidents mortels est due  à des traumatismes crâniens. Le port d’un casque est donc fortement recommandé car il permet de réduire de près de 70%1 le risque de blessure sérieuse à la tête et de près de 30%2 le risque de blessure au visage. En matière de prévention, porter un casque est assurément le bon réflexe !

FORTEMENT CONSEILLÉ POUR TOUS, OBLIGATOIRE POUR LES MOINS DE 12 ANS

Parmi la population de cyclistes adultes, 2/3 des tués ont plus de 55 ans. Pour protéger les plus fragiles, le port du casque à vélo est obligatoire depuis 20162 pour les enfants de moins de 12 ans, qu’ils soient derrière leurs guidons ou simplement passagers. Chez les plus jeunes, le casque est d’autant plus indispensable qu’ils sont plus sensibles aux traumatismes crâniens et pertes de connaissance. Sur une période de 5 ans, près de 1 200 enfants2 de moins de 12 ans ont été impliqués dans un accident de vélo… Des chiffres qui font réfléchir. Alors, ne nous cassons plus la tête : le vélo, c’est avec un casque !

VOTRE RESPONSABILITÉ PEUT ÊTRE ENGAGÉE

Vous transportez à vélo ou accompagnez un enfant sans casque ? Alors attention, vous engagez votre responsabilité et risquez une amende forfaitaire simple de 135€3. Pour vous éviter de casquer et surtout pour mieux les protéger, équipez ceux que vous aimez !

1 source : Sécurité routière ONISR

2 Décret 2016-1800 de décembre 2016

Contravention de 4e classe

 

© IciBarbès - Janvier 2013 - Dernière mise à jour Janvier 2021

Article à caractère informatif et publicitaire.

tout un mag pour vous