Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Les 5 choses (indispensables) auxquelles vous devez penser avant de partir en voyage avec vos petits-enfants

11/06/2021 - 2 min de lecture

Rubrique : Tendances

#Vie Quotidienne #Famille #Sécurité

tout un mag pour vous

Les 5 choses (indispensables) auxquelles vous devez penser avant de partir en voyage avec vos petits-enfants

Vous avez prévu de partir en voyage avec vos petits-enfants ? Afin de garder un souvenir inoubliable de vos vacances, il est indispensable de ne négliger aucun détail avant le départ. Pièces d’identité, vaccins, assurances... On fait le point.

En plus de prévoir un stock conséquent de crème solaire indice 50, et ce même si votre lieu de villégiature n’est pas spécialement réputé pour son taux d’ensoleillement, partir en voyage avec vos petits-enfants nécessitera beaucoup d’autres choses. À commencer par des papiers d'identité en règle.

1. LES PAPIERS D’IDENTITÉ

Comme n’importe quel citoyen français, un enfant, même nourrisson, doit voyager avec ses papiers d'identité. D’où l’importance de vérifier avant le départ que vos petits-enfants en soient pourvus et, surtout, qu’ils soient en cours de validité.

Si vous avez prévu de voyager dans l’un des 27 pays membres de l’UE ou situé dans l'espace Schengen, une carte d'identité valide sera suffisante. En revanche, pour tous les autres pays, un passeport individuel valide accompagné d’un visa pourront être exigés.

BON À SAVOIR

Depuis le Brexit, le Royaume-Uni ne fait plus partie de l'Union européenne, ni de l’espace Schengen.

Notez que certains pays (comme l'Algérie, la Bosnie-Herzégovine, le Maroc ou encore la Suisse) peuvent exiger la preuve que les parents autorisent leur enfant à voyager.

Enfin, sachez qu’un enfant mineur vivant en France et qui voyage à l'étranger doit avoir une autorisation de sortie du territoire (AST) s'il n'est pas accompagné par un responsable légal (père, mère ou tuteur). L'AST est un formulaire établi et signé par l’un des titulaires de l'autorité parentale. La copie d'une pièce d'identité du parent signataire doit être jointe au formulaire.

Pour savoir quels sont les documents exigés par le pays de destination, consultez les conseils aux voyageurs sur le site diplomatie.gouv.fr. Dans tous les cas, n’hésitez pas à prendre contact avec l'ambassade ou le consulat du pays où vous souhaitez vous rendre.

BON À SAVOIR

Suite à la pandémie de Covid-19, de nombreux pays ont mis en place des mesures pour réduire les déplacements internationaux. Consultez le site diplomatie.gouv.fr pour avoir des informations par pays et des réponses aux questions fréquentes.

2. LES DOCUMENTS MÉDICAUX

Indispensable en voyage, le carnet de santé et/ou celui de vaccination permet aux services médicaux de connaître le dossier de santé de vos petits-enfants en cas de maladie ou d'hospitalisation.

Par ailleurs, veillez à vérifier les vaccins obligatoires et conseillés en fonction de votre destination. Pour les connaître, rendez-vous sur la page dédiée de l’Institut Pasteur.

3. AUTORISATION D’HOSPITALISATION EN CAS D’ACCIDENT

L’article 16-3 du Code civil exige, lorsqu’une personne a été admise à l’hôpital, le consentement de cette dernière avant que tout acte médical ne soit effectué, sauf si son état ne le permet pas. En présence d’un mineur, le consentement doit être recueilli auprès de ses représentants légaux (père, mère ou tuteur).

Voilà pourquoi il peut être judicieux de demander aux représentants légaux de vos petits-enfants de vous rédiger une autorisation d’hospitalisation qui vous autorisera à prendre toutes les décisions médicales nécessaires à leur santé en cas d’urgence.

4. LA CARTE EUROPÉENNE D’ASSURANCE MALADIE

Vous avez prévu de voyager dans l'Union Européenne ? Veillez à vérifier que vos petits-enfants partent bien avec leur carte européenne d’Assurance maladie (CEAM). Nominative et individuelle, elle permet la prise en charge de son titulaire lors d’un voyage ou d’un court séjour en Europe. Vos petits-enfants n’en possèdent pas ? Une simple demande à l'Assurance maladie suffit pour en obtenir une.

5. PENSEZ AUX ORDONNANCES

Asthme, allergies, diabète… Le cas échéant, pensez à emporter avec vous toutes les ordonnances nécessaires au renouvellement des traitements de vos petits-enfants. Munissez-vous également de la photocopie de la carte de mutuelle et celle de l’attestation de Sécurité sociale du parent auquel ils sont rattachés, et ce afin de ne pas devoir avancer les frais pharmaceutiques.

QUID DES ASSURANCES ?

Dans la majorité des situations, les parents sont conjointement responsables des enfants, même lorsqu'ils ne sont pas présents. Exceptionnellement, la responsabilité des grands-parents peut être engagée en cas de négligence manifeste.

Lors d'un trajet en véhicule, c’est vous qui êtes responsables. C'est donc l’assurance du propriétaire du véhicule (voiture, camping-car...) qui s'appliquera en cas d’accident.

BON À SAVOIR

Votre carte de paiement délivrée par votre banque peut se révéler d’une grande utilité ! Renseignez-vous avant votre départ sur les garanties apportées par les services d'assurance et d'assistance liés à votre carte et sur les conditions pour en bénéficier.

© Uni-médias – Juin 2021

Article à caractère informatif et publicitaire.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

TOUT UN MAG POUR VOUS