Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

Pensions alimentaires : de nouveaux plafonds pour les déduire

Vous versez une pension alimentaire à un enfant majeur ou un parent âgé de plus de 75 ans ? Les montants de la déduction maximale possible de vos impôts ont été actualisés pour la déclaration de revenus en 2018. Voici ce qu’il faut savoir.

PENSION ALIMENTAIRE POUR ENFANT MAJEUR : UNE DÉDUCTION MAXIMUM DE 5.795 €

Vous avez versé une pension alimentaire à un ou plusieurs enfants majeurs en 2017 ? Plusieurs cas de figure se présentent en fonction de votre situation… et de celle de vos enfants !

  • Si votre enfant majeur ne vit plus chez vous et a des revenus, les sommes versées sont déductibles dans la limite de 5.795 € par enfant. La déduction 2018 est portée à 11.590 € si votre enfant est marié ou pacsé et que le couple est aidé uniquement par les parents de l’un d’entre eux.

BON À SAVOIR

Si l’administration fiscale le demande, il faudra prouver la réalité des versements, au moyen de relevés de compte bancaire ou de factures… Pensez à bien conserver tous vos justificatifs pour 2017 !

  • Si votre enfant majeur sans ressources vit chez vous, vous pouvez déduire la somme forfaitaire de 3.445 € par enfant (le double si l’enfant est marié ou pacsé). Pas besoin dans ce cas de fournir de justificatifs.
  • Si votre enfant n'a pas passé l’année entière chez vous, faites un prorata en fonction du nombre de mois. Vous pouvez également déduire les autres dépenses comme les frais de scolarité ou de santé, dans la limite de 5.795 €.

Vous aimerez aussi : Impôts 2018 : moins de pénalités en cas de retard

PENSION ALIMENTAIRE À UN PARENT DE PLUS DE 75 ANS : DÉDUCTION JUSQU'À 3.445 €

  • Vous hébergez au moins un parent âgé de plus de 75 ans chez vous ? La déduction fiscale maximale de la pension alimentaire est fixée à 3.445 € en 2018. Pour en bénéficier, les ressources nettes annuelles imposables de votre parent ne doivent pas dépasser le montant de l’Allocation de Solidarité aux Personnages Agées (ASPA), soit 9.638,42 € si le parent vit seul (14.963,65 € s’il s’agit d’un couple marié ou pacsé).
  • Si votre parent ne vit pas sous votre toit, il n’existe pas de plafond de déduction.

Vous aimerez aussi : Et si vous optimisiez votre fiscalité ?

 

© Uni-éditions – Mars 2018  

Article à caractère informatif et publicitaire.

tout un mag pour vous