Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Début de la page
Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier  Trouver une agence

Pourquoi anticiper sa retraite dès 45 ans ?

25/08/2022 - 3 min de lecture

Rubrique : Budget

Thématiques de l'article hashtagRetraite hashtagCarrière hashtagDécryptage

tout un mag pour vous

Pourquoi anticiper sa retraite dès 45 ans ?

Anticiper ses besoins pour la retraite le plus tôt possible est indispensable. Selon votre âge et vos futurs besoins, plusieurs solutions s'offrent à vous pour vous constituer un complément de revenus : assurance vie, Plan Epargne Retraite, immobilier, épargne salariale, rachats de trimestres… Qu’en est-il à 45 ans ? Faisons le point.

POURQUOI ANTICIPER ET PRÉPARER SA RETRAITE DÈS 45 ANS ?

Avant tout, un bilan s'impose. 45 ans c'est l'âge à partir duquel vous bénéficiez d'un « entretien information retraite ». Il permet de faire le point sur sa carrière et de prendre des décisions : vous êtes à 20 ans environ du départ en retraite. C'est loin et en même temps pas tant que ça pour vous constituer un complément de revenus et faire les bons choix.

Pour prendre ce rendez-vous, vous devez contacter l'un des régimes de retraite auquel vous cotisez (régime de base ou complémentaire comme AGIRC ARRCO par exemple).

COMMENT FAIRE LE POINT SUR VOTRE CARRIÈRE ET SIMULER VOTRE FUTURE RETRAITE ?

Cet « entretien information retraite » va vous permettre de disposer d'un certain nombre d'éléments indispensables pour vous projeter dans l'avenir et évaluer vos futurs besoins.

Vous aurez accès à :

  • votre relevé de carrière : il récapitule toutes vos périodes d'emploi, de chômage et de maternité le cas échéant. Vous pourrez le faire corriger si vous constatez des manques ou des inexactitudes ;
  • le nombre de trimestres déjà accumulés et selon votre année de naissance, la date de départ en retraite possible ;
  • une estimation de vos futurs revenus à la retraite qui répondra à vos questions comme "comment calculer sa retraite ?" ou "combien vais-je toucher à la retraite ?".

Toutes ces données vous permettent d'avoir une idée du montant de vos revenus à la retraite et d'estimer le complément de revenu nécessaire, ou le capital, dont vous aurez besoin pour vivre votre retraite confortablement. À partir de là, vous pouvez bâtir une stratégie pour y parvenir : rachats de trimestre, épargne, immobilier...

À noter : ouvrez votre « compte retraite » et votre espace personnel en ligne sur www.info-retraite.fr, vous y retrouverez vos estimations, votre relevé de carrière... et de nombreuses informations utiles.

QUELLES SONT LES DIFFÉRENTES SOLUTIONS D’ÉPARGNE POUR PRÉPARER VOTRE RETRAITE ?

À l'âge où l'on fait face à bon nombre de dépenses incompressibles - comme un crédit immobilier ou encore les frais pour les études des enfants - la question de l'épargne retraite soulève des questions : combien d'argent faut-il épargner ? Quelles erreurs éviter pour bien préparer sa retraite ? Quel est le meilleur investissement pour une retraite complémentaire ? Faut-il investir dans une assurance vie, dans un PEA pour sa retraite ou dans un PER ? Un certain nombre de solutions s’offrent à vous.

  • L'assurance vie : ouvrir un contrat d'assurance vie est une solution plébiscitée par de nombreux français. Les intérêts produits sont défiscalisés (hors contributions sociales) en cas de rachat au-delà d’un délai de détention de 8 ans Vous pouvez investir selon vos besoins sur des investissements en euros et/ou en unités de compte (UC) selon le degré de risque que vous êtes prêt à accepter (les UC comportant un risque de perte en capital).
  • Le Plan d’Épargne Retraite (PER) : ce contrat permet d'épargner pour la retraite soit via un compte-titres soit via un contrat d'assurance vie. Les sommes versées (versements volontaires et/ou transferts) sont en principe bloquées jusqu'au départ en retraite. Il existe toutefois des cas de déblocage. Si vous payez des impôts, vous pouvez avoir intérêt à vous tourner dès maintenant vers cette épargne-retraite. Les sommes versées sont déductibles de votre revenu imposable dans la limite des plafonds réglementaires.

Au terme de la phase de constitution de l’épargne retraite, les droits acquis peuvent être convertis selon les cas : en capital et/ou en rente viagère : éventuellement réversible au bénéfice de la personne que vous désignez, sa vie durant.

À noter : vous avez peut-être repéré ces informations sur votre dernier avis d'imposition : tout à la fin sont indiqués les plafonds disponibles pour la déduction des cotisations versées de l'année à venir. Si vous êtes mariés ou pacsé, vous bénéficiez chacun d'un plafond en fonction de vos revenus. Ce plafond peut être mutualisé.

 

    À lire également : Est-ce que les congés maternité comptent pour la retraite

 

Épargne salariale, retraite collective : comment préparer sa retraite dans le cadre de son entreprise ?

Le PER Entreprise est un dispositif de retraite supplémentaire mis en place dans le cadre de l'entreprise. Il est souscrit par l'employeur au profit de tout ou partie de ses salariés. Cette solution fait suite à l’Article 83 et au PERCO qui n'est plus commercialisé.

  • PER d’entreprise collectif : comme pour tout PER, vous pouvez alimenter ce contrat grâce aux revenus issus de l’intéressement, la participation, les versements volontaires ou le Compte Épargne Temps (CET). Le PER d'entreprise collectif peut aussi être alimenté par des versements complémentaires de l'entreprise dans certaines limites.
  • PER d’entreprise obligatoire : il est alimenté avec des versements obligatoires et volontaires de votre part (les cotisations salariales) et de votre employeur (cotisations patronales).

Complétez votre retraite avec l'investissement immobilier locatif

Pour diversifier vos placements et préparer votre retraite, suivez la piste de l'immobilier.
Vous pouvez par exemple, acheter un appartement à crédit et le donner en location : les loyers perçus pendant que vous êtes en activité devant idéalement couvrir votre mensualité de crédit. À la retraite, vous pouvez revendre ce bien ou le conserver et percevoir les loyers qui constitueront un complément de revenus appréciable.

L'option du rachat de trimestres

S’il vous manque des trimestres pour obtenir dès l'âge légal votre retraite à taux plein, il est possible d'effectuer un rachat de trimestres (12 trimestres maximum) : par exemple sur ses années d'études supérieures, une période à l'étranger ou vos années de carrière incomplètes.

Avantage : les sommes versées pour le rachat des années d’études sont intégralement déductibles de vos revenus imposables.

Toutefois, le coût de rachat de trimestre pour compléter la retraite peut être élevé et dépend de plusieurs facteurs :

  • le montant de vos revenus professionnels pour les 3 années précédant la demande (ou du traitement indiciaire brut annuel à la date de la demande pour les fonctionnaires et les militaires),
  • votre âge à la date de la demande,
  • et enfin l'option choisie (trimestre comptant pour le taux seul ou pour le taux + la durée)

Chaque situation étant différente, à vous d'évaluer si vous avez intérêt à racheter des trimestres pour prendre votre retraite dès l'âge légal. Vous pouvez effectuer des simulations sur le site info-retraite.fr.

 

    À lire également : Comment préparer sa retraite à 55 ans ?

BON À SAVOIR

Pour mettre au point votre propre stratégie de préparation de la retraite, prenez-rendez-vous avec votre conseiller du Crédit Agricole. 

© Creative Works - Août 2022

Article à caractère informatif et publicitaire.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale. La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale.
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.

Liste de liens thématiques naviguez avec la touche navigation lien #Retraite #Carrière #Décryptage #Article

TOUT UN MAG POUR VOUS