Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Prévention buccodentaire : les bonnes habitudes au quotidien

15/10/2019 - 2 min de lecture

Rubrique : Tendances

#Santé #Retraite #Décryptage

tout un mag pour vous

Prévention buccodentaire : les bonnes habitudes au quotidien

Les caries et autres inflammations de la gencive peuvent être prévenues par une hygiène quotidienne relativement simple. On vous dit tout.

Si les problèmes bucco-dentaires peuvent apparaître à tout âge, il est un fait établi : les dents deviennent plus sensibles et plus fragiles passés 50 ans. À cela, une explication toute simple : avec l'âge, nous produisons moins de salive. Conséquence, le nettoyage « naturel » de notre bouche est moins efficace, ce qui augmente le risque de carie tout en rendant plus sensible nos gencives aux irritations.

LA RÈGLE DE BASE : BROSSEZ-VOUS LES DENTS 2 FOIS PAR JOUR PENDANT AU MOINS 2 MINUTES

Pour prévenir les caries et les inflammations de la gencive provoquée par la plaque dentaire, où les bactéries prolifèrent, il est indispensable de se brosser les dents au minimum deux fois par jour, pendant au moins deux minutes à chaque fois. Dans l’idéal, et sachant que la plaque dentaire se reconstitue en quelques heures, les dentistes conseillent même de se laver les dents après chaque repas...
Dans tous les cas, votre choix de brosse à dents devra se porter sur un modèle à poils souples, les poils durs ayant tendance à abîmer l'émail des dents. Quant aux brosses à dents électriques, elles sont une bonne alternative, à condition d'en changer régulièrement l'extrémité.

DENTIFRICE FLUORÉ ET FIL DENTAIRE

En complément des deux brossages quotidiens, les bonnes habitudes d’hygiène bucco-dentaire reposent également sur l’utilisation d’un dentifrice fluoré et de fil dentaire. Autre possibilité, les brossettes, des petites brosses spécialement conçues pour nettoyer entre les dents. Enfin, la mastication d’un chewing-gum sans sucres après chaque prise alimentaire ainsi que les bains de bouche à usage quotidien, de préférence sans alcool, sont également conseillés.

UNE VISITE CHEZ LE DENTISTE AU MOINS UNE FOIS PAR AN

4 Français sur dix1 avouent ne pas consulter leur dentiste alors qu'ils en auraient besoin. Les raisons invoquées ? La peur d’avoir mal, le bruit de la fraise et la crainte des anesthésies, synonymes de piqures... Pourtant, à trop attendre, une simple carie non traitée peut se transformer en un (très) douloureux abcès. Pour rappel, l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire préconise de se rendre au moins une fois par an chez un dentiste.
Pour vous donner du courage, sachez tout d’abord que les soins dentaires sont aujourd’hui beaucoup plus « confortables » que par le passé. Et pour les plus stressés d’entre vous, votre dentiste pourra, si vous le souhaitez, vous faire respirer un gaz sédatif, le meopa (pour mélange équimoléculaire oxygène protoxyde d'azote). Constitué de 50% de dioxygène et de 50% de protoxyde d'azote, il vous aidera à surmonter vos craintes.

ET LA LANGUE DANS TOUT ÇA ?

Votre langue contient des centaines de bactéries. Et contrairement aux idées reçues, leur présence est loin d’être problématique. Bien au contraire : en plus de faciliter la digestion, elles réduisent le risque de colonisation de votre bouche par des bactéries beaucoup moins « sympathiques ». En d’autres termes, il ne sert à rien de vouloir les éliminer en vous brossant la langue. L’Association Dentaire Française (AFD) précise même que cela « altérera sa surface et perturbera l’équilibre des bonnes bactéries qui colonisent (votre) tube digestif ».

BON À SAVOIR

Même lorsque l’on applique ces bonnes habitudes, il est possible que l’on ait tout de même besoin de soins onéreux comme la pose de prothèses dentaires. Dans ces cas-là, il est important d’avoir souscrit à une complémentaire Santé si l’on veut être remboursé. La formule Intégrale de l’Assurance Complémentaire Santé du Crédit Agricole donne accès aux prothèses du panier 100% Santé sans reste à charge. Elle permet également la prise en charge de prothèses plus qualitatives intégrant le panier aux tarifs maîtrisés ou celui aux tarifs libres. De quoi croquer la vie à pleines dents !

1 Source : Santé Magazine

Article publié en partenariat avec Santé Magazine

 

© Santé Magazine – octobre 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.

Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.

TOUT UN MAG POUR VOUS