Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Quand faut-il commencer à préparer sa retraite ?

05/10/2020 - 2 min de lecture

Rubrique : Budget

#Retraite #Argent #Décryptage

tout un mag pour vous

Quand faut-il commencer à préparer sa retraite ?

Quand commencer à épargner pour la retraite ? Voilà une question que nous sommes nombreux à nous poser. La réponse est bien sûr « le plus tôt possible ». Mais comment épargner avec un crédit immobilier en cours, des enfants étudiants ou des revenus avec des hauts et des bas ? Voyons d’abord comment estimer le montant de votre future pension de retraite, puis les solutions à envisager pour maintenir plus tard, un niveau de revenus suffisant.

SUR QUELS REVENUS POURREZ-VOUS VRAIMENT COMPTER À LA RETRAITE ?

Il faut savoir que le taux de remplacement de votre dernier revenu d’activité brut (c’est le rapport entre le montant de la retraite à percevoir et la dernière rémunération perçue en activité) sera en moyenne d'environ 40% pour un travailleur non salarié, de 50% pour un salarié du secteur privé et de 75% pour un salarié de la fonction publique*.

Cette baisse de revenus à la retraite nécessitera d'adapter sévèrement vos dépenses et votre style de vie à vos nouveaux moyens. À moins de vous préoccuper dès maintenant de préparer votre complément de retraite.

À QUEL MOMENT PRÉPARER SA RETRAITE ?

Première chose à faire pour préparer sa retraite : demander votre relevé de situation individuelle de situation (RIS) sur le site internet de l'Assurance retraite. Sur ce même site, vous pourrez effectuer, en ligne, des simulations pour connaître ce que vous toucherez à la retraite. Ces « projections » sont calculées sur la base des informations connues à date : les salaires déclarés par vos employeurs depuis le début de votre activité professionnelle. Elles vous donneront une indication de la pension que vous toucherez pour la retraite de base, et pour les régimes complémentaires obligatoires si vous êtes concernés.

Vous pourrez facilement mettre en face les dépenses que vous continuerez d'avoir à la retraite (logement, assurances, nourriture, loisirs…) et juger du montant qui sera éventuellement à combler.

Muni de ces informations, prenez rendez-vous avec votre banque pour faire un point complet et décider de la meilleure stratégie à adopter en fonction de votre situation actuelle et à venir.
 

À noter
Sachez que vous avez la possibilité - à partir de 45 ans - d'obtenir un rendez-vous personnalisé avec un conseiller de l'Assurance retraite pour faire le point sur votre situation. C'est gratuit. Pour cela, contactez l’un des régimes de retraite obligatoires auquel vous cotisez : régime de base ou complémentaire.
 

    À lire également : Combien épargner pour bien vivre sa retraite ?


QUELLE STRATÉGIE CHOISIR POUR BIEN PRÉPARER SA RETRAITE ?

Quels sont les points que vous examinerez plus particulièrement avec votre banquier ?

  • Votre situation immobilière : si vous n'êtes pas encore propriétaire, c'est peut-être le moment de le devenir. Les enfants bientôt partis, aurez-vous besoin d'un logement aussi grand qu'aujourd'hui ? Peut-être souhaiterez-vous quitter votre région pour une zone moins active donc moins chère...

Si vous payez beaucoup d'impôts sur le revenu, il peut être judicieux d'acheter à crédit un bien immobilier bénéficiant d'un régime fiscal permettant une réduction sur vos impôts comme le dispositif loi Pinel actuellement. Après la période de location obligatoire, vous aurez tout loisir de le revendre ou de l'occuper.

Autre cas : si vous êtes propriétaire d'un logement qui sera trop vaste à la retraite, le vendre vous permettra de dégager les revenus complémentaires dont vous aurez besoin pour au moins les 25 années à venir (durée moyenne de la retraite).

Enfin, la vente en viager peut être, au moment de la retraite, un levier à actionner pour ceux qui n'ont pas de descendance (donc pas de bien à transmettre) ou souhaitent absolument ne pas changer d'habitat. Ce type de vente permet de recevoir un capital en contrepartie de la cession de son bien et d'une rente mensuelle jusqu'à la fin de sa vie. Une solution pour avoir des revenus à la retraite et rester chez soi sans avoir à vendre sa résidence principale.

  • Vos solutions retraite : si vous ne disposez pas encore d'un contrat d'assurance vie, votre conseiller pourra étudier avec vous si cette solution peut répondre à vos besoins. Les raisons de ce choix peuvent être multiples : une fiscalité dégressive après 8 ans, la transmission d’un capital à des bénéficiaires désignés dans le cadre d’une fiscalité spécifique. Un contrat d’assurance vie offre également de nombreuses possibilités d’investissements ; vous pourrez choisir d'investir sur un support en euros sécurisé et sur des supports en unités de compte plus dynamiques afin d'espérer un meilleur rendement en contrepartie d’un risque de perte en capital.

Votre niveau d'imposition est élevé ? Etudiez les spécificités du PER (Plan d’épargne retraite), les sommes investies sont déductibles des revenus imposables (dans la limite d’un plafond). Si vous êtes en couple et déclarez vos impôts ensemble les plafonds se cumulent. Lorsque vous prendrez votre retraite, vous pourrez percevoir le capital constitué sur votre PER en rente ou en capital.

Les versements effectués sur votre PER ne sont, en principe, pas disponibles avant le départ à la retraite, sauf dans les cas suivants : fin de droit d’assurance chômage, invalidité, décès du conjoint ou du partenaire pacsé, liquidation judiciaire et surendettement. Outre ces cas de force majeure, vous pouvez également les débloquer lors de l’acquisition de votre résidence principale.

BON À SAVOIR

Au Crédit Agricole, votre conseiller peut vous mettre en contact avec les spécialistes du groupe. Ils vous accompagneront dans la gestion de votre contrat d'assurance vie et la gestion de votre PER Assurance ou PER Compte-titres.

    Vous aimerez aussi : À 55 ans, comment préparer sa retraite ?

 

* Ces estimations sont issues de différentes sources Insee, DRESS, Institut Audirep.

 

© Creative Works - Septembre 2020
Article à caractère informatif et publicitaire.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale. La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.
Les garanties des contrats Assurance vie sont assurées par Predica, entreprise régie par le code des assurances (mentions légales complètes accessibles en cliquant ici).