Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Glossaire ou abréviations : le vocabulaire à connaitre pour maîtriser de la Bourse

05/08/2021 - 3 min de lecture

Rubrique : Epargne

#Argent #Décryptage

tout un mag pour vous

Glossaire ou abréviations : le vocabulaire à connaitre pour maîtriser de la Bourse

Le monde de la finance et de la Bourse a développé son propre langage, qui peut sembler parfois obscur pour les non-initiés. Avant d’investir en Bourse, il est néanmoins important pour vous de connaître les principaux termes utilisés sur les marchés ! Voici un petit lexique explicatif.

Quand vous entendez les spécialistes parler d'investissement, décrire l’évolution des marchés ou les performances d’un placement, dérouler leurs analyses boursières, ou plus simplement quand vous lisez vos relevés de compte ou avis d’opération, certains termes vous sont parfois inconnus et peuvent être même compris à contresens.

Une mauvaise maitrise de ce vocabulaire peut vous mener à une mauvaise interprétation ou une mauvaise décision d’investissement, qui pourrait vous coûter de l'argent !

Ce vocabulaire est très riche. Découvrez ci-après la sélection que nous avons faites des termes essentiels du monde de la finance de marché, que vous pourrez ensuite enrichir au fil de vos expériences.

 

Cliquez sur la lettre choisie : ACDEFGHILMNOPRSTU
 

A

AAA

Notation financière la plus élevée pour une entreprise ou un État. Cette note, délivrée par les agences de notation financière, permet de juger de la solvabilité de l'agent économique concerné.

ABATTEMENT FISCAL

C'est un crédit d'impôt (exonération) accordé aux investisseurs sur les bénéfices résultant d'opérations boursières. Il existe notamment un abattement fiscal sur les revenus de dividendes d'actions.

ACTION NOMINATIVE

Action inscrite dans le livre de la société, qui connaît ainsi l'identité exacte du détenteur de l'action.

ACTION NOUVELLE

Ce sont les actions créées lors d'une augmentation de capital.

ACTIONNAIRE

Un actionnaire est une personne physique (vous) ou morale (une société) qui, en investissant au capital d’une entreprise, en détient une part sous la forme d’actions. Ces actions lui donnent un droit de regard sur les décisions prises par l’entreprise et permettent de recevoir des dividendes en contrepartie du risque financier pris. Un actionnaire est donc le copropriétaire — avec d’autres actionnaires — du capital d’une entreprise.

ACTIONNAIRES DE RÉFÉRENCE

Ce sont les actionnaires qui détiennent une fraction importante du capital d'une société et qui ont un certain poids dans les décisions stratégiques de l’entreprise. Ce sont souvent des investisseurs institutionnels.

ACTIONNAIRE MINORITAIRE

Désigne les petits actionnaires particuliers dont la voix est moins importante compte tenu de la petite fraction du capital qu'ils détiennent.

ACOMPTE SUR DIVIDENDE

Les sociétés peuvent parfois verser leur dividende en plusieurs fois, et effectuent alors un premier versement partiel sous forme d'acompte. Dans un tel cas de versement fractionné du dividende, il n’y a généralement que 2 ou 3 acomptes maximum.

À COURS LIMITE

C’est le nom de l'ordre de bourse le plus fréquemment utilisé sur les marchés. Dans ce type l'ordre, vous fixez précisément le cours auquel vous voulez acheter ou vendre le titre. Par exemple pour un ordre d'achat à cours limité de 25 euros, l'action ne sera pas achetée à plus de 25 euros. Ce type d’ordre permet de maîtriser très précisément le prix de la transaction.

ALLÉGER

Vendre une partie des actions que l'on détient sur une ligne donnée.

AMF

L’Autorité des marchés financiers (AMF) est une autorité publique indépendante qui a pour mission de réguler l’épargne investie en produits financiers.
Elle informe les épargnants, les accompagne pour résoudre à l’amiable des différends avec leur intermédiaire financier ou une société cotée, veille au bon déroulement des opérations financières et à la transparence de l’information, réglemente les produits d’épargne collective, les professionnels de la finance et les marchés financiers, surveille les marchés et dispose d’un pouvoir d’enquête et de contrôle pouvant donner lieu à une procédure de sanction en cas de manquement à la règlementation en vigueur.

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Elle désigne la réunion des actionnaires (ou associés) et des dirigeants d’une entreprise ayant pour mission la prise de décisions courantes touchant à la gestion de l’entreprise (approbation des comptes annuels, affectation du résultat en dividendes, rémunération ou changement du dirigeant, nomination du commissaire aux comptes). Elle doit se tenir au moins une fois par an et avoir lieu dans les six mois de la clôture de l’exercice comptable de l’entreprise.

ASSURANCE VIE

L'assurance vie est un placement financier qui permet au souscripteur d'épargner de l'argent en cumulant des intérêts sur son contrat en fonction du capital investi. L’assurance vie bénéficie d’une fiscalité allégée.
Tant que le souscripteur est vivant, il reste le bénéficiaire et titulaire des fonds et peut récupérer librement le capital et les intérêts.
En cas de décès, le capital accumulé sur le contrat n’entre pas dans l’actif successoral et est alors transmis aux « bénéficiaires » (conjoint, enfants, concubin, par exemple) que vous aurez désignés, en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse.

AUTORITÉS DE TUTELLE DE LA BOURSE

Le monde de la banque, de la finance et de l’assurance est sous la réglementation et la surveillance de plusieurs gendarmes :

  • Le Comité Consultatif de la Législation et de la Réglementation Financière (CCLRF), sous l’égide du Ministre de l’économie, définit la règlementation en vigueur pour les activités de banque et d’assurance.
  • L’Autorité de Contrôle Prudentiel (ACP), autorité administrative indépendante adossée à la Banque de France, est chargée de l’agrément et de la surveillance des établissements bancaires et d’assurance dans l’intérêt de leurs clientèles et de la stabilité du système financier.
  • L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) veille au respect des règles par l’ensemble des acteurs ainsi qu’à la protection des investisseurs.

C

CAC 40

Indice de la Bourse de Paris regroupant les 40 plus grandes capitalisations boursières françaises.

CAC MID 100

Indice boursier regroupant 100 valeurs à capitalisation moyenne de la place boursière de Paris.

CAPITALISATION BOURSIÈRE

Nombre de titres d'une entreprise multiplié par le dernier cours connu.

CODE ISIN

C’est le numéro officiel d’identité d'une valeur boursière. Il comporte 12 caractères dont les deux premiers sont des lettres qui désignent la nationalité de la société (FR pour France par exemple).

COMPARTIMENTS

Les valeurs cotées sur le marché français sont classées dans trois compartiments en fonction de leur taille et de leur liquidité. Sur Euronext, on trouve ainsi les compartiments A, B et C.

COMMISSION DE BANQUE

Il s’agit des rémunérations perçues par les banques pour la prestation de certains services.

COMPTE-TITRES

Il désigne une enveloppe d’investissement qui vous permet de loger les titres (actions, obligations, fonds de placement, SICAV...) que vous possédez, de gérer vos investissements sur les marchés financiers et de passer des ordres de bourse.
En parallèle, vous devez détenir un compte espèces qui sera débité du montant de vos achats et des frais, et crédité du montant des ventes et des revenus de vos titres (dividendes, coupons, intérêts).

CONSENSUS

Le consensus regroupe les recommandations des analystes financiers sur une valeur ou un secteur d'activité. Il permet d’évaluer le potentiel de performance à venir pour un grand nombre de titres.

CORRECTION

Une correction est une chute de prix temporaire venant interrompre la tendance haussière d’un marché ou d’un actif. Elle intervient le plus souvent en réponse à une survalorisation qui doit être rééquilibrée, ou à une prise de profit de la part des investisseurs. C’est pourquoi, un marché en bonne santé subit régulièrement des corrections.

COUPON

Somme d'argent versée annuellement aux détenteurs d'obligations. Il représente le montant des intérêts dus par l'entreprise en contrepartie de la somme prêtée par l'obligataire.

COUPON ATTACHÉ

En supposant qu'une entreprise verse le coupon d'une action le 15 septembre, on pourrait être tenté d’acheter l'action le 14 et la revendre le 16 pour encaisser le montant du coupon. Néanmoins un tel gain ne peut exister dans la réalité. En effet, la valeur de l'action au 14 est évaluée en tenant compte du coupon à verser : on dit que le coupon est « attaché ». Une fois le coupon versé et donc « détaché », l'action perd automatiquement en valeur l'équivalent du coupon.

COUPON DÉTACHÉ

Se dit d'un coupon qui a été payé : il est détaché de l'action.

COURS DE CLÔTURE

Dernier cours d'une valeur fixé en clôture. Cours de référence repris par les journaux financiers.

COURS D'OUVERTURE

Premier cours coté de la journée pour une valeur.

D

DÉCOTE

On dit qu’une action présente une décote ou qu'elle est décotée si sa valeur en Bourse est manifestement inférieure à sa valeur financière réelle.

DÉTACHEMENT DE DIVIDENDE

Lorsque le dividende est perçu par l'actionnaire. L'action perd alors la valeur équivalente sur son cours.

DISTRIBUTION D'ACTIONS GRATUITES

Lorsqu'une entreprise procède à une augmentation de capital, la valeur des actions est mathématiquement diminuée. Pour compenser la baisse de la valeur du portefeuille des actionnaires, l'entreprise leur distribue des actions gratuites pour gommer les effets de l'opération. Les actionnaires auront donc plus d'actions qu'avant, mais d’une valeur légèrement inférieure.

DIVERSIFICATION

Technique de gestion d'un portefeuille visant à répartir ses avoirs sur plusieurs actifs (différentes actions, produits financiers ou zones géographiques...) afin de limiter le risque.

DIVIDENDE

Part des bénéfices de l’entreprise distribuée à chaque actionnaire. En cas de déficit de l'entreprise, il n'est pas rare que l'actionnaire ne reçoive aucun dividende.

DIVIDENDE EXCEPTIONNEL

Dividende particulièrement élevé, versé aux actionnaires en raison d'une opération exceptionnelle : cession d'une filiale, etc.

DROIT D'ATTRIBUTION

Droit versé aux anciens actionnaires lors de l'attribution d'actions gratuites. Ces droits d'attribution peuvent être revendus au même titre que les actions.

DROIT D'ENTRÉE ET DE SORTIE

Droit perçu lors de la souscription d'un OPCVM (SICAV, FCP...) ou lors du rachat des parts. Ces droits sont le plus souvent proportionnels (en pourcentage).

DROIT DE GARDE

Ce sont les frais qui vous sont facturés annuellement pour rémunérer votre intermédiaire financier pour les services liés au dépôt de valeurs mobilières : conservation des titres, opérations d’achat/vente, versement des dividendes sur les comptes…

DROIT DE SOUSCRIPTION

Droit négociable attaché à toute action ancienne et permettant de souscrire des actions nouvelles lors d'une augmentation de capital. Ces droits peuvent être cédés sur le marché ou convertis en actions nouvelles.

E

EFFET DILUTIF

Il survient lors d'une augmentation de capital. Le poids de chaque actionnaire diminue et son droit au dividende diminue d'autant.

ÉMISSION OBLIGATAIRE

Lorsqu'une société (ou un Etat) réalise une émission d'obligations sur le marché pour se financer.

ENCOURS

C'est le montant total géré par un OPCVM (Sicav ou FCP).

ENVELOPPE

Une enveloppe est un support légal dans lequel vous placez vos investissements. Il existe plusieurs types d’enveloppes, chacune d’entre elles ayant son propre cadre réglementaire et fiscal : Assurance vie, PEA, PEA/PME, Compte-titres ordinaire. Il est important de bien connaître les spécificités de chacune afin d’optimiser les performances de vos placements financiers.

ESG

Ce sigle désigne les critères Environnementaux, Sociaux et de bonne Gouvernance qui sont utilisés pour analyser et évaluer la prise en compte du développement durable et des enjeux de long terme dans la stratégie des entreprises.

E pour environnemental : émissions de CO2 et de gaz à effet de serre, recyclage des déchets, consommation d’électricité ou encore prévention des risques environnementaux.

S pour social : qualité du dialogue social au sein des entreprises, emploi des personnes handicapées ou encore formation des salariés.

G pour gouvernance : transparence de la rémunération des dirigeants de l’entreprise, lutte contre la corruption ou encore féminisation des conseils d’administration.

ESS

Économie Sociale et Solidaire. Ce sont des entreprises organisées sous forme de coopératives, mutuelles, associations, ou encore de fondations, dont le fonctionnement interne et les activités sont fondés sur un principe de solidarité et d'utilité sociale.
Ces entreprises adoptent des modes de gestion démocratiques et participatifs. Les profits individuels au sein de ces entités sont proscrits et les résultats réinvestis dans leurs activités.

F

FCP

Les Fonds Communs de Placement sont des portefeuilles d’épargne gérés par des professionnels appelés gérants de fonds. Ils appartiennent à la catégorie des placements en gestion collective, car les portefeuilles sont détenus collectivement par les souscripteurs. En contrepartie de frais de gestion, la société de gestion a vocation à faire fructifier l’épargne qu’on lui a confiée selon la stratégie et les objectifs définis pour chacun des FCP.

FRAIS DE COURTAGE

Ce sont les frais prélevés par les intermédiaires financiers lors de l’achat ou de la vente de titres boursiers. Généralement, ces frais sont calculés proportionnellement au montant de l’ordre passé. Certains intermédiaires financiers peuvent néanmoins proposer des forfaits fixes.

FRAIS DE MARCHÉ

Les ordres de bourse peuvent être passés par différentes plateformes générant des frais, qui varient en fonction de la plateforme d’exécution, du type de titres, du marché sur lequel les titres sont cotés, de l’intermédiaire financier, etc.

FRAIS FIXE / VARIABLE

Chaque transaction boursière, à l'achat comme à la vente, fait l’objet de frais. Ces derniers peuvent être forfaitaires (un montant fixe), variables (un pourcentage du montant de la transaction réalisée) ou les deux (un montant fixe plus un pourcentage de la transaction).

FLOTTANT

C'est le nombre d'actions d'une société disponibles pour le public, et donc négociables sur le marché.

FONDS

Un fonds est une sorte de récipient alimenté par les placements de plusieurs investisseurs. L’argent versé est placé par le gestionnaire du fonds dans des actions, obligations, métaux précieux, matières premières ou autres types d’investissements selon la nature du fonds. Les fonds de placement vous offrent la possibilité de diversifier assez facilement votre portefeuille.

FONDS ACTIONS

Désigne un fonds dont l'investissement est composé au minimum de 60% d'actions.

FONDS ALTERNATIF

Fonds utilisant des stratégies multiples afin d’en diminuer le risque tout en accroissant son rendement.

FONDS À FORMULE OU FONDS STRUCTURES

Ils offrent une performance définie à l'avance par l’application d'une formule de calcul indexée sur les marchés financiers. Ces fonds garantissent à l'investisseur de pouvoir récupérer, à l'échéance du fonds, tout ou partie de son investissement initial. Il existe trois grands types de fonds à formule : les fonds à capital garanti, les fonds à capital non garanti et les fonds à capital protégé.

FONDS DE CAPITALISATION

Les revenus générés par l'activité de gestion de ce type de fonds sont intégralement réinvestis pour en augmenter la performance finale.

FONDS DE DISTRIBUTION

Les revenus générés par l'activité de gestion de ce type de fonds sont redistribués à ses porteurs.

FONDS DE FONDS

Fonds composé de parts d'autres fonds d'investissements.

FONDS INDICIEL

Ce type de fonds a pour vocation de réaliser ou de dépasser les performances d'un indice de référence.

FONDS OBLIGATAIRE

Type de fonds principalement investi en obligations.

FONDS PROFILÉ

Fonds qui tient compte du profil de l’investisseur. Ce dernier aura le choix le plus souvent entre trois types de gestion : prudent, équilibré, dynamique.

FONDS SPÉCULATIF

Ce type de fonds vise des performances élevées en prenant des risques importants sur les marchés. On les appelle également "hedge funds".

G

GRÉ À GRÉ

Marché non organisé de transactions bilatérales. Une opération est dite traitée de gré à gré lorsque seuls deux contractants s'entendent, hors marché.

GESTION ACTIVE

Gestion de portefeuille où l'objectif est de « battre » le marché, c’est-à-dire afficher une performance supérieure, et non de répliquer un indice.

GESTION COLLECTIVE

La gestion collective consiste à déléguer la gestion de son argent à des sociétés de gestion de portefeuille. L’épargnant investit alors dans un portefeuille de valeurs mobilières (Sicav ou FCP). Ce portefeuille est géré dans le respect d’une stratégie connue à l'avance par les investisseurs, et fait l’objet d’une cotation en bourse.

GESTION INDIVIDUELLE

Contrairement à la gestion collective, la gestion individuelle consiste à assurer soi-même la gestion de ses actifs à l’intérieur d’un compte-titres, d’un PEA ou d’un contrat d’assurance vie. Ce type de gestion implique de suivre attentivement l’évolution des marchés financiers et nécessite de ce fait d’en avoir le goût, le temps et les compétences nécessaires. Il est néanmoins possible de recourir à l’aide d’un professionnel.

H

HORIZON D'INVESTISSEMENT

Il s'agit de la durée d'investissement envisagée par un opérateur : court, moyen ou long terme.

I

IFU

"Imprimé fiscal unique". C'est un document adressé par un courtier à ses clients en fin d'année leur permettant de faire leur déclaration fiscale. Il mentionne notamment le montant des plus ou moins-values ainsi que le total des cessions réalisées pendant l'année.

ILLIQUIDE

Qualifie un marché (ou une action) faisant l’objet de peu de transactions, dans lequel les acheteurs éprouvent des difficultés à trouver des titres ou les vendeurs à en acheter.

IMPÔT SUR LES PLUS-VALUES

Taxation des plus-values réalisées lors de la cession de valeurs mobilières. Les moins-values sont déductibles des plus-values des années suivantes.

INDICE BOURSIER

Moyenne, pondérée ou non par les capitalisations boursières, des cours d'un échantillon d'actions. Un indice mesure la performance générale d'un marché ou d'un secteur. Le plus connu en France est le CAC 40.

INDICE COMPOSITE

Indice calculé à partir de plusieurs autres indices.

INDICE SECTORIEL

Indice regroupant les valeurs d'un même secteur, par exemple l'automobile ou la chimie.

INTERMÉDIAIRE FINANCIER

Désigne un professionnel à qui les investisseurs s'adressent pour vendre ou acheter des titres (actions, obligations, etc.) sur les marchés financiers. Les banques, les courtiers en ligne ou les sociétés de gestion font partie des intermédiaires financiers.

INTRODUCTION EN BOURSE

Entrée d'une nouvelle valeur sur le marché.

INVESTISSEURS INSTITUTIONNELS OU « ZINZINS »

Ce sont les grands investisseurs comme les banques, assurances, sociétés de gestion...

ISR

L’investissement Socialement Responsable (ISR) vise à concilier performance économique et impact social et environnemental en finançant les entreprises qui contribuent au développement durable, dans tous les secteurs d’activité.

L

LABELS

Un label est un élément d’identification qui garantit certains aspects d’un produit ou d’un service, et qui se matérialise généralement par la présence d’un logo. En France, l’appellation « label » fait obligatoirement l’objet d’une reconnaissance légale, c’est-à-dire d’une publication au Journal Officiel (JO). Le label est un gage de crédibilité et de confiance qui permet de s’assurer que le titre acheté respecte une charte réglementaire stricte.

LIGNE

Terme qui désigne une position sur une valeur. Par exemple, si vous détenez des actions Crédit Agricole, Airbus et Vinci, on dira que vous avez 3 lignes.

LIQUIDITÉ

On dit d'une valeur ou d'un marché qu'il est liquide si les transactions sont nombreuses et garantissent de pouvoir vendre et acheter à tout moment.

M

MATURITÉ

Désigne le temps restant avant la date d'échéance finale d’un titre. Par exemple, pour une obligation à échéance 2025 sa maturité est de 5 ans en 2020.

MIDCAC

Indice représentatif des capitalisations de taille moyenne. Comprenant un peu plus de cent valeurs, il exclut les financières (holding, banque, assurance et immobilier) et surpondère les valeurs technologiques et mécaniques ainsi que les services.

MID CAP

Désigne une société de taille moyenne. Les autres sont appelées "small cap" et "big cap".

MIF2

La directive européenne dite « MIF 2 », votée en 2014, a pour objectif de renforcer la protection des investisseurs particuliers, tout en améliorant la transparence, la sécurité et le fonctionnement des marchés financiers. Elle oblige donc les intermédiaires financiers (banques, sociétés de gestion de portefeuille, conseillers en gestion de patrimoine...) à fournir à leurs clients particuliers une information détaillée sur les produits qu'ils conseillent.
De plus, le profil de chaque investisseur (connaissances boursières et financières, comportement face au risque...) doit être connu de manière approfondie par chaque établissement financier dont il est client et actualisé périodiquement. Cette obligation prend la forme d'un formulaire à remplir chez chacun de vos intermédiaires financiers.

MINORITÉ DE BLOCAGE

Pourcentage minimal de titres à partir duquel un actionnaire peut bloquer les décisions prises en assemblée générale extraordinaire. La minorité de blocage en France est de 33 1/3% + 1 voix.

N

NOMINAL

Fraction du capital représenté par une action.

NOMINATIF

Valeurs mobilières inscrites sur les registres de la société au nom du propriétaire, par opposition aux titres dits « au porteur ».

NUMÉRAIRE

Équivalent de liquide ou de liquidité. Par exemple un paiement de dividende en numéraire signifie qu'il est payé en "cash".

NOTE D'INFORMATION

Lors d'une offre publique (lancement d'un OPCVM, introduction en bourse…), les autorités de marché exigent que la société émettrice réalise une plaquette de présentation détaillée pour le public.

NOYAU DUR

Groupe d'actionnaires stables d'une société destiné à la protéger d'une tentative de prise de contrôle hostile.

O

OBLIGATION

Une obligation est une valeur mobilière. C’est un titre de créance qui représente la fraction d’un emprunt obligataire dont l’émetteur peut être une entreprise publique ou privée, un Etat ou une collectivité locale. L’obligation permet à son émetteur d’emprunter des capitaux avec des modalités connues à l’avance (durée, taux d’intérêt, date de remboursement). Elle représente une dette vis-à-vis des investisseurs.

OBLIGATION DE PREMIÈRE CATÉGORIE

Ce sont les émissions d'obligations qui bénéficient de la garantie de l'État, ainsi que celles émises par des établissements publics (SNCF, Poste...)

OBLIGATION DE DEUXIÈME CATÉGORIE

Catégorie regroupant les émissions privées des établissements financiers, sociétés industrielles ou groupements professionnels (Peugeot...).

OFFRE PUBLIQUE D'ACHAT (OPA)

Offre par laquelle une société propose d'acquérir, à un prix donné, la totalité du capital d'une entreprise cotée en Bourse. Selon l'accord ou le désaccord de la société-cible, l'OPA est considérée amicale ou hostile.

OPCVM

Ce sigle désigne les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières. Ce sont des structures de placement collectif qui recouvrent principalement les SICAV et les FCP. En investissant dans un produit d’épargne en valeurs mobilières et géré par un professionnel (une société de gestion), les souscripteurs d’OPCVM peuvent intervenir sur les marchés financiers en déléguant la gestion des fonds au gérant. L’AMF donne un agrément pour tous les OPCVM avant leur diffusion aux clients.

OPCI

Un Organisme de placement collectif immobilier est une solution d’investissement à long terme associant actifs immobiliers et financiers. Ce type de placement permet d’investir indirectement dans l’immobilier tout en conservant son épargne disponible en cas de besoin. L'OPCI est accessible via un compte-titres ou un contrat d’assurance vie. Le capital de l’OPCI est constitué de 60% au moins d’actifs immobiliers et de 10% de liquidités. Le reste (de 0 à 30%) est investi en valeurs mobilières (actions, obligations, OPCVM), pour dynamiser le potentiel de performance.

OPÉRATIONS SUR TITRE (OST)

Désignent toutes les opérations qui parsèment la vie d'une action : attributions gratuites, divisions du nominal, etc.

ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIFS

Les OPC sont des fonds d'investissement qui collectent et placent l'argent de nombreux épargnants dans des valeurs mobilières, telles que les actions ou les obligations. Ces fonds sont gérés par des sociétés de gestion.

P

PANIER (BASKET)

Ensemble de valeurs correspondant à un secteur d’activité, une zone géographique ou bien encore une devise.

PART SOCIALE

Part de capital détenue par les associés d'une société à statut commercial n'ayant pas celui de société par actions (cas par exemple des SARL en France), ou par les sociétaires d'une coopérative ou d’une mutuelle.

PEA

Le Plan d’Epargne en Actions est une enveloppe fiscale réglementée permettant de d’acquérir et de gérer un portefeuille d'actions européennes en bénéficiant d’une exonération d'impôts sur les dividendes et les plus-values, à condition de ne pas procéder à un retrait sur les cinq années qui suivent l'ouverture du plan. Il reste soumis aux prélèvements sociaux.

PEA-PME

Le PEA-PME est le petit frère du PEA dédié aux titres des PME et des ETI. Les conditions d'ouverture du plan, les titres qu'il peut abriter, les conditions de versement, de retrait et de bénéfice de l'avantage fiscal sont également réglementées.

PIERRE-PAPIER

C’est le terme générique qui sert à désigner toutes les formes de placement financier ayant l’immobilier pour support. L'investisseur détient de l'immobilier sous forme de parts de SCPI (= du papier) et de l'immobilier en direct (= de la pierre).

PORTEFEUILLE

C’est l'ensemble des actifs financiers (options, actions, obligations, etc.) détenus dans un compte-titres ou un PEA. Il est composé de différentes lignes, chacune représentant un titre précis.

PRIVATE EQUITY

Le private equity consiste à investir, à travers un fonds de private equity, dans le capital de sociétés non cotées à différents stades de leur développement. L’objectif est de développer la société afin de dégager une plus-value au moment de la cession des parts quelques années plus tard.

PROFIL D’INVESTISSEUR

Afin de pouvoir vous donner des conseils en investissement ou vous proposer des produits appropriés, votre banque doit avoir une idée précise de votre situation financière, de votre niveau de connaissance des produits, de vos objectifs d’investissement ainsi que du niveau de risque que vous êtes prêt à accepter.
La directive MiFID distingue les 3 profils d’investisseur suivants :

  • défensif / conservateur
  • neutre / équilibré
  • spéculatif / dynamique.

R

RÉGULATEURS

Ils ont pour mission de réguler les marchés financiers en contrôlant les opérateurs de marché, les intermédiaires financiers, les produits proposés aux investisseurs ainsi que l'information qui leur est délivrée. En France, il s’agit principalement de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

RENFORCER

Acheter une valeur que l'on possède déjà en portefeuille. Cette opération peut être effectuée après la chute d’un titre afin de baisser la moyenne du prix d’achat global de la ligne, ou parce que le titre a encore un potentiel d'appréciation important.

REPLI

Désigne la chute d'une valeur après une hausse.

RÉSISTANCE

Niveau ou zone qu'une action, un indice ou tout produit financier peine à franchir à la hausse (contraire de « support »).

S

SCPI

Une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est un placement d'épargne qui permet de détenir de l'immobilier sous forme de parts et non pas d'immobilier direct. Cet investissement est alors géré par une société de gestion.

SICAV

Les Sicav sont des sociétés d'investissement à capital variable qui permettent de placer son argent en Bourse sans en assumer la gestion. Les parts peuvent à tout moment être souscrites ou rachetées à leur valeur liquidative. La gestion est déléguée à une société de gestion.
Les Sicav répondent aux besoins des investisseurs qui ne disposent ni du temps, ni des capitaux, ni de l’expérience ou de l’information nécessaires pour gérer directement des actifs boursiers.

SUPPORT

Zone au niveau de laquelle se produit plusieurs fois un rebond du cours d’un titre (Contraire de « résistance »).

T

TAXE SUR LES TRANSACTIONS FINANCIÈRES (TTF)

Mise en place en France depuis 2012, la Taxe sur les Transactions Financières est une taxe boursière visant l’achat d’actions des sociétés françaises dont la capitalisation boursière dépasse un milliard d'euros. Le taux de taxation est actuellement de 0,3% du montant de l’acquisition.

U

UNITÉ DE COMPTE (UC)

Ce sont des instruments financiers accessibles dans les contrats d’assurance vie multisupports, les contrats de capitalisation, les PER et autres produits d’épargne retraite.
Elles permettent d’investir indirectement sur les marchés financiers ou immobiliers et sont gérés par des sociétés de gestion. On parle d’unités de compte car elles sont libellées en nombres de parts, et non en euros comme les fonds euros.
Les unités de compte n’offrent aucune garantie sur le capital, leur valeur évoluant à la hausse ou à la baisse, selon les fluctuations des marchés financiers.
Néanmoins, il en existe une grande variété dont la nature et le niveau de risque sont adaptés à chaque profil d’investisseur.

 

À lire également :

© Crédit Agricole S.A. – Août 2021
Article à caractère informatif et publicitaire.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale.

TOUT UN MAG POUR VOUS